Kendrick Nunn se voit gagner la Recrue de l'Année

Publié le 28 novembre 2019 par Liam Houde

Le guard explosif du Heat de Miami n'a pas la langue dans sa poche. Lors d'une entrevue avec Shams Charania de The Athletic et Stadium, la recrue Kendrick Nunn n'a pas eu peur d'avouer qu'elle croyait être digne du titre de Recrue de l'Année.

Talent et confiance, ce sont deux termes qu'on peut attribuer au joueur arrière de 24 ans. Son jeu resplendissant sur le terrain défend très bien les déclarations qu'il émet hors du terrain. Maintenant, il ne lui reste qu'à faire ses preuves ultimes en allant se dénicher le trophée de Rookie of the Year (ROY), comme il croit en être capable.

S'il effectue l'exploit, ce sera particulièrement spécial pour Nunn. L'athlète de 6 pieds 2 pouces n'a pas connu un parcours traditionnel avant de se rendre à ce niveau. Avant de débuter la saison en trombe avec des moyennes de 16.9 PTS, 2.5 REB et 3.3 AST, Kendrick n'avait pas joué une seule minute dans la NBA.

C'est typique d'une recrue, certes. Toutefois, le shooting guard avait intégré la ligue en 2018, non en 2019. Il a dû passer sa première saison à faire ses preuves dans la G-League avec les Warriors de Santa Cruz puisqu'il a été ignoré au repêchage. Il a seulement vu son opportunité arriver quand les Warriors ont décidé de l'ajouter à l'alignement.

Par la suite, le Heat de Miami a vu du potentiel en Nunn, qui marquait 19.3 PTS de moyenne dans la G-League, malgré son « vieil » âge de 23 ans. L'organisation de Pat Reily a donc décidé de lui offrir une chance. Dès le lancement de la Summer League l'été dernier, le membre du Heat n'a pas déçu. Depuis, sa belle histoire d'éclosion se poursuit aux côtés d'une autre recrue étoile de Miami, Tyler Herro.

Alors que les histoires de Nunn et de la franchise de South Beach sont charmantes, le but du joueur de première année sera difficile à atteindre. Dans la course au titre de Recrue de l'Année, Ja Morant se tient toujours devant Kendrick Nunn et Zion Williamson s'approche rapidement d'un retour au jeu. Si le protégé de la concession de la Floride veut se procurer le trophée à tous prix, il a encore du chemin à faire avant de compléter ses objectifs.

1 - Kevin Porter Jr. avec un mouvement fantastique:

2 - Aurevoir Timofey:

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram