Tour d'horizon : Joel Embiid, Luguentz Dort et Cade Cunningham auteurs de belles prestations

Publié le 07 décembre 2021 par Liam Houde

Lundi soir avaient lieu 10 rencontres à travers l'association, et quelques joueurs sont parvenus à se démarquer du lot par leurs productions individuelles hors pair, incluant notamment Joel Embiid, Luguentz Dort et Cade Cunningham. Voici un léger tour d'horizon des faits saillants dans la NBA de lundi le 6 décembre.

Joel Embiid des 76ers n'a peut-être participé qu'à 14 des 24 engagements des siens cette année, mais le pivot a tout de même déjà un palmarès assez garni de jolies performances en 2021-2022. Or, hier soir arrivait de loin sa meilleure de la campagne dans une victoire serrée face aux Hornets de Charlotte, par la marque de 127-124 en temps supplémentaire.

JoJo s'illustrait grâce à 43 points, 15 rebonds, 7 aides et un excellent rendement total de 15/20 (75%) pour la soirée. Il convertissait également 12 de ses 14 opportunités à la ligne de lancers francs. Il s'agissait pour Embiid d'une quatrième performance à vie d'au moins 40 points, 15 rebonds et 5 passes, soit le plus haut total dans l'histoire de sa franchise pour quiconque n'ayant pas le nom de Wilt Chamberlain.

Tobias Harris apportait un appui intéressant à la vedette des Sixers en enregistrant 21 points, 11 rebonds, 4 passes décisives et 2 blocs. Shake Milton contribuait également avec quatre tirs à 3 points réussis en six essais, le deuxième plus haut total de la joute pour les deux partis.

Celui qui récoltait le plus de triplés durant le match intra-conférence était Kelly Oubre Jr pour Charlotte. L'ailier gaucher a bien fait pour une deuxième partie consécutive – particulièrement depuis l'arche. Oubre a terminé sa soirée de travail ayant accumulé 35 points cette fois-ci, en plus de 5 rebonds, 3 assistances et 4 vols de ballon, qu'il agrémentait d'un total de six bombes du centre-ville (6/13).

Un autre des affrontements des plus chaudement disputés lundi en était un plutôt surprenant, entre le Thunder d'Oklahoma City et les Pistons de Detroit – deux formations de fin de classement. Shai Gilgeous-Alexander et Luguentz Dort ont su empocher le gain malgré l'assaut de Cade Cunningham, à Detroit.

Si les hôtes du Little Caesar's Arena se sont emparés d'une intéressante priorité pour la majorité de la première demie, un effort de combattant des visiteurs a fait tourner le vent en deuxième portion de rencontre pour mettre fin à une série de huit défaites consécutives. La troupe de Dwane Casey connaissait une séquence identique, qu'elle voit désormais croître à neuf de suite.

SGA a marqué 30 points, combinés à 13 passes décisives, en se levant comme la superstar qu'il est devenu. Le triomphe – un peu pour oublier leur dernier revers historique contre les Grizzlies – aurait cependant été impossible sans l'apport du Québécois Luguentz Dort.

Lu Dort s'est affiché avec 28 points, 2 vols et 2 contres dans ce qui était une magistrale démonstration de ses talents défensifs. Le Montréalais y allait également d'une bonne production offensive au niveau de la ligne extérieure; il frappait le mille à cinq reprises du 3 points, en 10 tentatives.

Les locaux se sont bien défendus toutefois dans cette histoire de deux demies. Cade Cunningham a sans doute eu la meilleure joute pour Detroit, alors qu'il s'amusait en voie de produire 28 points, 12 rebonds, 5 aides et 2 interceptions, en ajoutant six de ses propres tirs à 3 points au compteur. Il devenait le plus jeune athlète de l'histoire du circuit à enfiler des statistiques minimales de 25 points, 10 rebonds, 5 passes et cinq tirs extérieurs réussis en un match.

Néanmoins, la rencontre est définitivement mieux caractérisée comme « victoire du Thunder » que « défaite des Pistons ». OKC a mérité son septième gain de la saison, mais glisse tout de même au 14e rang de l'Ouest alors que les Pelicans prennent le 13e échelon.

Ailleurs dans le circuit, les Hawks d'Atlanta ont eux aussi signé une victoire importante face aux Timberwolves derrière les efforts à nouveau instrumentaux de Trae Young. Le jeune meneur de la franchise de Géorgie poursuit sur une lancée hautement prolifique en amassant 29 points, 7 rebonds, 11 mentions d'aide et 2 vols de ballon dans le triomphe 121-110 au Minnesota.

Depuis huit matchs, Trae performe à un niveau digne d'une mention All-NBA, tout en menant sa formation à cinq victoires. Certes, le rendement collectif des Hawks après 25 parties et une fiche de 13-12 est peut-être décevant, mais Young est tout sauf.

À travers ses huit derniers, il maintient en moyenne 29.6 PTS, 4.9 REB, 10.0 AST, 1.0 STL et même 3.5 lancers de 3 points réussis par soir. Ses taux d'efficacité de 49% au total et 44% du périmètre sont aussi bien impressionnants.

De plus, Ice Trae est devenu hier le premier joueur de l'histoire de la concession d'Atlanta à enchaîner quatre prestations consécutives de 25 points ou plus et 10 passes décisives ou plus. S'il continue à surfer sur une telle séquence, le point guard de 6 pieds méritera amplement sa deuxième place au Match des étoiles en carrière, après avoir été ignoré l'an dernier.

À titre informatif, Karl-Anthony Towns a bien fait dans un effort perdant des Wolves, au son de 31 points, 16 rebonds et 6 assistances.

Autres notes

  • Duncan Robinson du Heat dépassait la barre des 600 bombes à 3 points converties en carrière (602), hier soir, après seulement 185 matchs de joués. Personne dans l'histoire de la ligne à 3 points n'a même atteint les 500 tirs réussis en 185 participations ou moins. Memphis s'est toutefois sauvé avec la victoire 105-90 grâce aux efforts de Desmond Bane (21 points, 8 rebonds) et Dillon Brooks (21 points, 8 passes).
  • D'ailleurs, Bane des Grizzlies est maintenant l'un de seulement deux joueurs (sur un minimum de 150 tentatives à 3 points) à présenter des taux de conversion d'au moins 45%, 40% et 90%, avec Patty Mills des Nets. Desmond Bane en est à 47.4% du terrain, 40.0% du 3 points et 90.6% de la ligne de charité.
  • Andrew Wiggins a marqué 28 points en enfilant un total de huit triplés – son sommet personnel – durant la dégelée infligée au Magic d'Orlando, 95-126. Son rendement de 41.6% de l'arche (plus élevé que Stephen Curry) cette saison est aussi un sommet en carrière.
  • Les Wizards de Washington perdaient leur huitième joute en 12 contre les Pacers de l'Indiana lundi, malgré 34 points de Bradley Beal. L'excellent début de campagne qui les voyait au 1er rang de l'Est pour un certain moment semble loin dans le rétroviseur; ils sont aujourd'hui 5e et en voie de glisser encore plus bas si leurs difficultés se poursuivent.
  • Malgré une défaite au compte de 104-108 des Spurs, à Phoenix, Dejounte Murray a inscrit un septième double-double consécutif (17 points, 14 passes). Le dernier joueur de San Antonio a accomplir un tel exploit était Tim Duncan en 2009. Chris Paul a très bien fait pour permettre une autre victoire des Suns, grâce à 21 points, 10 passes décisives, une conversion de 50% de ses tirs et un bloc crucial contre Murray vers la fin du duel.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram