FIBANouvelles

Andrew Wiggins n’est pas dans les plans d’Équipe Canada

Crédit : Sportsnet

En résumé

L'équipe nationale a déjà approché le small forward des Warriors, mais il ne pouvait pas se commettre à long terme.

Le Canadien Andrew Wiggins ne devrait pas se joindre à l’équipe canadienne de basketball de sitôt. En entrevue avec Sportsnet, le directeur général de l’équipe, Rowan Barrett, n’a pas montré de signe d’intérêt pour le joueur de 27 ans.

Cette décision n’a rien de personnel. En fait, l’équipe nationale a déjà approché le small forward des Warriors, mais il ne pouvait pas se commettre à long terme. Donc, Barrett, père de RJ Barrett des Knicks de New York, et les autres têtes dirigeantes ont trouvé d’autres avenues.

Aujourd’hui, le Canada peut compter sur les valeureux services du coloré Dillon Brooks. Les deux jouent à la même position, donc cela créerait un débat inutile selon le DG. Bien que la porte ne soit pas complètement fermée, l’équipe préférait garder le même noyau, surtout après les performances remarquables de Brooks à la Coupe du monde.

« Entre la Coupe du monde et les Jeux olympiques, tu ne peux commencer à te dire “je vais ajouter ci, je vais ajouter ça”, tu ne peux simplement pas, ce n’est pas responsable. »

Rowan Barrett

Dans le calepin

Rowan Barrett a également répondu à plusieurs questions avec Sportsnet, en voici certaines en rafale :

  • Selon lui, Shai Gilgeous-Alexander est dans le débat en tant que meilleur joueur canadien de l’histoire du basketball. Bien qu’il soit jeune, il peut définitivement terminer sa carrière avec ce titre.
  • Malgré avoir changé Nick Nurse contre Jordi Fernandez comme entraîneur à un mois de la Coupe du monde, il était clair que Fernandez avait le contrôle des vestiaires où le respect était omniprésent et les joueurs ont appris à faire confiance à leur coach.
  • L’équipe a réussi le test de passer du papier au terrain, mais Barrett a encore faim. En arrivant, l’équipe avait deux objectifs : gagner et/ou se qualifier pour les Jeux olympiques. En remplissant un objectif sur deux, l’organisation n’est pas totalement satisfaite.
  • Le père de RJ Barrett a aussi mentionné qu’il voulait donner du crédit à plein d’autres dirigeants ou anciens dirigeants de l’équipe : Michael Bartlett­­, Wayne Parrish, Michelle O’Keefe, Glen Grunwald et Steve Nash.

Louis-Éric Masse

Louis-Éric Masse

Voir plus