Boston tire avantage d'une sortie difficile de Kevin Durant

Publié le 21 avril 2022 par Liam Houde

Un mauvais match de Kevin Durant ET Kyrie Irving en séries est aussi rare que le Bigfoot. Les Celtics de Boston ont été suffisamment chanceux mercredi soir pour apercevoir ce phénomène – et ils en ont tiré pleinement avantage afin de signer un gain 114-107 et de prendre les devants 2-0 dans leur série de premier tour face aux Nets.

Complète d'une remontée improbable, la rencontre #2 entre les deux rivaux de division a créé des flammèches et donné tout un spectacle aux partisans sur place au TD Garden. Les locaux tiraient d'abord de l'arrière par 17 points en fin de deuxième quart après une sortie dominante des visiteurs, mais ont su monter des troisième et quatrième quarts efficaces pour renverser la vapeur.

En deuxième demie, Boston a limité Brooklyn à 42 points, en inscrivant 59 pour sa part. La paire de Jays a été instrumentale au revirement de situation, particulièrement Jaylen Brown qui était décisif et animé des deux côtés du ballon au retour des vestiaires, pour terminer sa soirée avec 22 points, 4 rebonds, 6 passes décisives et même 3 interceptions. Jayson Tatum a quant à lui enregistré 19 points, 6 rebonds et 10 mentions d'aide.

Il s'agissait toutefois d'un effort collectif pour l'unité de Ime Udoka alors que sept hommes atteignaient la dizaine au chapitre des points : Brown et Tatum, mais aussi Grant Williams (17), Al Horford (16), Daniel Theis (15), Marcus Smart (12) ainsi que Payton Pritchard (10). Le partage de ballon a été crucial à cet accomplissement, eux qui ont remporté le duel des passes décisives 27 à 16.

Du côté des Nets, une histoire de revirements (14 au total) a donné lieu à 19 points opposés contre 8 et faisait partie des éléments clés de l'effondrement de l'équipe en fin de rencontre. On pourrait toutefois pointer du doigt les superstars Kevin Durant et Kyrie Irving qui n'ont pas su déployer un effort suffisant afin de poursuivre leur dominance de première demie face à une formation aussi élite défensivement.

Irving n'a récolté que 10 points en 40 minutes dans la joute, sous la huée des partisans et sur un rendement de seulement 4/13 au tir (31%). Il s'agira certainement d'une soirée à oublier pour le point guard.

Idem pour KD qui a, certes, bien fait dans la colonne des points totaux avec 27, mais qui a eu un impact négatif à plusieurs des autres niveaux. Le small forward a noirci la feuille de match avec 5 fautes personnelles et 6 revirements de ballon, en ne convertissant que quatre de ses 17 tirs (24%), en plus de présenter un différentiel de -10, le pire de son club. Au final, 18 de ses points sont arrivés à la ligne de lancers francs (18/20), lui qui a n'a fait mouche à aucune de ses 10 tentatives du terrain en deuxième demie.

À titre de note, Durant n'avait accumulé que quatre paniers après trois quart-temps, mais 4 fautes et 5 pertes de balle. Au quatrième engagement, Pritchard a emmagasiné autant de points (8) à lui seul que Kevin Durant et Kyrie combinés (8).

Ce n'est pas pour s'acharner sur Kevin, l'un des plus grands marqueurs de l'histoire, mais voici les stats de sa série difficile à travers deux affrontements contre les Celtics, gracieuseté de StatMuse :

  • 13/41 au tir (32%)
  • 2/7 du périmètre (29%)
  • 13 paniers totaux (Al Horford en a mis 14)
  • 8 passes décisives
  • 12 revirements
  • différentiel de -23 (le plus bas chez les Nets)

Les déboires du duo « 7-11 » ne devraient toutefois pas se poursuivre bien longtemps, alors qu'on s'envole pour New York afin de disputer les deux prochaines parties de cette guerre au Barclays Center. KD et Kai sont connus pour leurs sorties offensives grandioses, et on ne devrait s'attendre à rien de moins de leur part, nonobstant de leurs dernières productions décevantes. Les C's n'iront pas nulle part, cependant…

Le match #3 aura lieu samedi le 23 avril prochain à Brooklyn, dès 19h30. Ce sera l'un des rendez-vous les plus attendus dans la portion Est des séries éliminatoires.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram