Dejounte Murray ne cesse de battre des records

Publié le 12 février 2022 par Liam Houde

Récemment nommé comme participant remplaçant au Match des étoiles, Dejounte Murray n'a pas enlevé son pied de l'accélérateur après avoir appris la nouvelle. Il décidait plutôt d'ajouter vendredi soir à sa saison déjà resplendissante, en signant à nouveau une performance aux statistiques monstrueuses. Le point guard dégingandé a mené les Spurs de San Antonio vers un gain au compte de 136-121 face aux Hawks d'Atlanta.

Dans le match, le joueur de cinquième année se démarquait de 32 points (sommet en carrière), 10 rebonds, 15 mentions d'aide, 4 interceptions et un rendement de 11/18 au tir. À titre de note, il s'agissait du tout premier triple-double d'au moins 30 points, 10 rebonds et 15 passes dans l'histoire de sa concession.

Par le fait même, Murray brisait l'égalité avec le grand David Robinson, membre du Temple de la renommée et ancien MVP de la ligue, pour devenir le meneur de franchise quant aux triple-doubles totaux en carrière. Murray trône au sommet avec 15, Robinson en a récolté 14 et Tim Duncan n'en a inscrit que quatre en saison régulière. Cette évolution apparente vient supporter l'argument que Russell Westbrook a eu une grande influence sur le jeu moderne et sur le triple-double.

Le meneur de jeu de seulement 25 ans a encore plusieurs années devant lui, possiblement à San Antonio, pour inscrire davantage son nom au sein du livre de records de l'illustre formation texane. Il a livré duel à Trae Young hier, qui pour sa part enregistrait 18 points, 4 rebonds et 11 aides. Young terminera certainement sa carrière à titre de point guard reconnu parmi les meilleurs, lui aussi.

La vedette des Hawks permettait d'ailleurs aux siens de remporter sept matchs en 10 sorties avant d'essuyer le revers à domicile contre San Antonio. Ice Trae n'a cependant pas obtenu d'aide suffisante afin de défendre adéquatement le StateFarm Arena; son équipe décochait le ballon de l'extérieur avec un taux de conversion de 32% (14/43).

Pour leur part, les Spurs ont collectivement amorcé la partie en lion depuis le périmètre, frappant le mille à huit de leurs neuf premiers lancers à 3 points, pour terminer la soirée à 56% (18/32) du centre-ville. Leur priorité de début de rencontre n'a pas énormément vacillé, puisqu'ils ont mené à travers les 42 minutes de jeu et ont même apporté l'écart à un maximum de 26 points.

Du côté victorieux, Keldon Johnson a enregistré 26 points sur un rendement de 61.5% et le sophomore Devin Vassell a ajouté 20 points au tableau. Chez l'adversaire, Bogdan Bogdanovic a tout de même bien fait avec 23 points, 5 rebonds, 4 passes et 2 interceptions en sortie de banc.

Les Spurs n'auront pas beaucoup de répit avant de croiser le fer avec les Pelicans de la Nouvelle-Orléans ce soir, le 12 février (19h00). Les hommes de Gregg Popovich n'ont qu'une maigre fiche de 21-35 cette année, et risquent de ne même pas accéder au tournoi de play-in.

https://alleyoop360.com/2022/02/12/lamelo-ball-et-terry-rozier-donnent-une-lecon-aux-pistons/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram