DeMarcus Cousins renaît de ses cendres

Publié le 05 mars 2022 par Liam Houde

Efficace et chirurgical, DeMarcus Cousins a connu son meilleur match depuis presque cinq ans, samedi soir, contre un jeune groupe de Rockets. En l'absence de Nikola Jokic, Boogie s'est tâché de tirer le meilleur des 23 minutes qui lui ont été allouées par Michael Malone en inscrivant un sommet de saison de 31 points, pour mener les Nuggets vers le gain au compte de 116-101 à domicile.

Le MVP en titre de la ligue n'a pas participé à la rencontre en raison d'une maladie (non Covid-19), ce qui a donné naissance à cette opportunité ayant permis à Cousins de porter le chapeau de centre titulaire pour une sixième fois en 2021-2022, et sa première comme Nugget.

Avec ce rôle important, un DeMarcus Cousins aux allures « vintage » a sorti ses meilleurs tours de son chapeau afin de récolter 31 points, 9 rebonds, 4 mentions d'aide, 3 interceptions et 1 contre, en convertissant 71% de toutes ses tentatives au tir, incluant 3/4 du périmètre. Impressionnant, pour un vétéran qui a laissé ses meilleurs jours bien loin derrière après de tragiques déchirures du tendon d'Achille, puis du ligament croisé antérieur.

Ce « spin move » vous rappelle-t-il des souvenirs? :

Pour Boogie, il s'agissait d'une première prestation à 30 points ou plus depuis 2017-2018, lorsqu'il défendait toujours les couleurs des Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Hier soir, le pivot de 31 ans confirmait donc l'idée qu'il a trouvé sa place au Colorado, lui qui a été synonyme de succès pour la troupe de Mike Malone depuis son arrivée. En effet, le dossier des Nuggets grimpe à 11-1 lorsque Cousins met les pieds sur le parquet.

Nous publiions d'ailleurs cette statistique à cet effet sur nos réseaux sociaux le 28 février dernier, lorsque Denver demeurait invaincue avec DeMarcus sur le terrain :

Imposant sous le panier et toujours capable de marquer à plusieurs niveaux, le centre de soutien des Nuggets apporte en moyenne 9.5 PTS, 6.8 REB et 1.0 STL par soir comme contribution à travers cette fenêtre, en tirant de l'extérieur sur un taux de 37%, ainsi que de 43% au total (FG%).

Ces statistiques n'ont peut-être rien d'étourdissant, mais si DeMarcus Cousins maintient un rythme égal ou supérieur à cet échantillon pour le reste de la campagne et jusqu'en séries éliminatoires, son statut de pivot secondaire derrière le Joker sera amplement mérité, idem pour le contrat de fin de saison qu'on lui a offert à Denver.

D'un point de vue plus global chez les Nuggets, sa présence en sortie de banc est excellente dans l'objectif de conserver un gros corps à l'intérieur lorsque Jokic prend du repos. Son parcours rocambolesque a potentiellement atteint une phase de stabilité, après avoir voyagé entre quatre villes en moins de deux ans.

https://alleyoop360.com/2022/03/05/cameron-johnson-joue-aux-heros/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram