Denver mis au pied du mur par Golden State

Publié le 22 avril 2022 par Liam Houde

Nikola Jokic pourrait devenir le premier MVP de l'histoire (s'il remporte ce deuxième trophée) à se faire balayer au premier tour des éliminatoires, s'il ne parvient pas à mener sa troupe vers un gain au match #4 de sa série face aux Warriors. Ces derniers ont su renverser la vapeur en fin de rencontre jeudi soir afin de prendre les devants 3-0, grâce au triomphe de 118-113 à Denver.

Le duo d'arrières formé de Klay Thompson et Jordan Poole, ainsi que le meilleur sixième homme de l'histoire Stephen Curry, ont chacun récolté plus de 25 points dans la joute pour mettre 80 des points totaux du camp victorieux.

Thompson, qui a surpassé Ray Allen dans le palmarès des tirs à 3 points en séries pour devenir troisième derrière LeBron James et l'autre Splash Brother, a bien fait avec 26 points amassés grâce à un rendement de 6/13 du périmètre. Poole s'est levé pour 27 points, 3 rebonds, 3 mentions d'aide et d'excellents moments défensifs sur les guards opposés. Il ne s'est pas gêné de se donner en spectacle au Ball Arena de Denver, où la foule est demeurée abasourdie par l'issue du quatrième quart.

Curry, toujours en sortie de banc, a enregistré 27 points, 3 rebonds et 6 passes en 30 minutes de jeu, tirant à 53% sur la rencontre. Il présente une moyenne de points supérieure en séries lorsqu'il n'est pas titulaire (28.8 PTS) que lorsqu'il obtient un départ (26.4 PTS). Oui, l'échantillon est extrêmement mince et ne peut pas être pris au sérieux, il ne s'agit que d'un fait loufoque.

Le Splash Trio est dominant jusqu'à présent dans le cadre des éliminatoires, totalisant 229 points sur des taux d'efficacité de 57% au tir et 49% de l'extérieur, en seulement trois sorties. L'ancre aux schémas de Steve Kerr dans les deux sens du terrain, toutefois, demeure Draymond Green; il a noirci la feuille de match de 6 points, 5 rebonds, 10 passes décisives, 2 interceptions et 1 contre tout en déployant de la défensive de qualité sur le Joker.

Or, ce dernier est tout de même parvenu à enregistrer 37 points, 18 rebonds, 5 aides et 3 interceptions sur un taux de 64% au tir, dans un effort perdant. Jokic était le seul joueur des Nuggets à inscrire plus de 18 points jeudi alors que Mike Malone faisait appel à 10 hommes différents pour 10 minutes ou plus chacun. Aaron Gordon a épaulé la superstar du club avec 18 points, 12 rebonds, 4 passes et un tir de l'arche. Un seul homme ne peut pas tout faire…

Pourtant, Denver a tout de même su créer un écart de deux points entre elle et les visiteurs du match (109-111) avec seulement quelques minutes à faire. Les Dubs et leur alignement « Fast Five » (Curry, Poole, Thompson, Wiggins, Green) ont cependant complété une séquence de 8-0 pour en finir avec les Nuggets.

Nikola Jokic fait désormais face à un déficit de 3-0, que personne n'a jamais comblé dans l'histoire de la NBA, et ni Jamal Murray, ni Michael Porter Jr. n'arrivera à sa rescousse. Les deux rivaux de conférence croiseront le fer à nouveau dimanche le 24 avril prochain à 15h30, dans ce qui pourrait marquer la fin de la campagne des Nuggets de Denver.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram