Des joueurs des Raptors mécontents, selon CJ McCollum

Publié le 16 janvier 2023 par Liam Houde

CJ McCollum des Pelicans de La Nouvelle-Orléans sait quelque chose au sujet des Raptors que nous ne connaissons pas... Le guard de 31 ans et président de l'Association des joueurs (NBPA) affirmait la semaine dernière via le dernier épisode du CJ McCollum Show d'ESPN que des rumeurs en provenance de l'organisation torontoise indiqueraient un certain mécontentement chez différents joueurs.

McCollum entrevoit d'ailleurs des modifications d'effectif à l'horizon pour l'équipe...

La discussion au sujet des Raptors entre CJ et Izzy Gutierrez débute à la marque de 8:26 de l'épisode :

Peu de noms à travers le circuit sont aussi branchés à l'interne que CJ McCollum, notamment en raison de son double-statut de joueur et de président du syndicat. S'il déclare avoir eu vent de bruits en direction de l'Ontario, ses propos peuvent être considérés avec un certain poids.

Sa relation avec le vice-président exécutif des opérations basketball des Pelicans et décideur principal derrière les actions de l'équipe, David Griffin, offre à CJ une couche additionnelle de crédibilité, également.

Comme plusieurs, l'ancien Trail Blazer devenu meneur de jeu pour les Pels a constaté que la bande de Nick Nurse ne répondait pas aux attentes placées à son endroit, avec une moitié de calendrier régulier déjà dans le rétroviseur. Toronto pointe aujourd'hui au 11e rang de la conférence Est avec sa fiche de parcours de 19 victoires pour 24 défaites.

Oui, McCollum reconnait que ce dossier n'est pas digne du niveau de talent à Toronto, ainsi que les rumeurs conséquentes voulant que Masai Ujiri (président) et Bobby Webster (directeur général) soient en voie de remodeler leur effectif si cette décevante tendance se maintient.

Par ailleurs, le guard aurait également entendu que de la frustration habitant certains joueurs (anonymes) du club ajouterait de l'huile sur ce feu qui brûlerait en coulisses. CJ a vraisemblablement été témoin de fumée provenant des bureaux et vestiaires des Raptors, fumée de laquelle le partisan moyen n'a peut-être pas été témoin, lui.

Et où il y a de la fumée, il y a généralement du feu, en effet.

« Quelque chose va se produire [à Toronto]. Je ne sais pas quoi. Il y a des rumeurs à propos de certains joueurs de l'équipe qui ne sont pas heureux. En raison du maraudage (tampering), je ne peux pas me prononcer là-dessus, mais je crois qu'ils vont transiger quelqu'un à un certain point, » communiquait CJ McCollum dans le cadre de son émission chez le réseau ESPN.

Le vétéran laisse présager qu'il en sait plus que ce qu'il dévoile sur la situation au nord de la frontière canado-américaine. La tempête de rumeurs qui gagne progressivement en ardeur depuis quelques semaines ne semble donc plus prendre source en lieux sans fondement, si on en croit les déclarations de McCollum.

Somme toute, ce dernier a confiance que la compétence de l'état-major torontois sera à nouveau mise en évidence par les actions qu'il prévoit – même s'il ne connait pas l'allure de celles-ci. Les Raps ne méritent pas ce sort, croit-il.

« Quelque chose devra changer, parce qu'ils sont bien trop talentueux pour connaître les difficultés qu'ils ont connu cette saison. Ils ont trop de bonnes pièces, [...]. Ils trouveront un moyen de s'améliorer, [...] et ils vont tirer le meilleur de leurs joueurs parce que c'est ce qu'ils ont fait historiquement, » avait-il à ajouter au sujet des Raptors de Toronto.

Le jeudi 9 février prochain sonnera la prochaine date limite des transactions dans la NBA. D'ici là, les potins, échos et ouï-dires entourant Toronto risquent de croître davantage en nombres, surtout si les déboires de cette édition des Raptors se poursuivent. Puis, on sait qu'avec Masai Ujiri aux commandes, on n'est jamais à l'abri d'un coup de théâtre.

Raptors : des « feux d'artifice » à prévoir si l'équipe ne se replace pas? | AlleyOop360
Si l'équipe joue encore pour .500 dans deux mois, les autres équipes s'attendent à voir Toronto bouger.
alleyoop360.com

Pascal Siakam dit « toujours » parler en français dans les vestiaires avec Chris Boucher et Christian Koloko | AlleyOop360
Pascal Siakam des Raptors s'est entretenu en français avec RDS.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram