Deux membres des Aces honorées parmi la première équipe All-WNBA

Publié le 16 septembre 2022 par Liam Houde

En plein milieu de sa finale, la WNBA a décidé de partager ses équipes d'étoiles s'étant démarquées durant son calendrier régulier, question d'attirer davantage d'attention vers son produit. Deux membres de la première équipe All-WNBA représentent d'ailleurs l'une des formations présentes à l'étape ultime du tournoi de fin de saison; A'Ja Wilson – la détentrice du trophée de MVP pour 2022 – et Kelsey Plum sont têtes d'affiche pour les Aces de Las Vegas.

La joueuse intérieure, le présent et le futur du Storm de Seattle, Breanna Stewart, s'est forgée une place au sein de la première formation d'étoiles, elle aussi, par sa dominance soutenue à tous les niveaux du basketball. Stewie a enregistré 21.8 PTS, 7.6 REB et 1.6 STL par rencontre cet été en 34 apparitions, sur une efficacité globale de 47.2%.

L'athlète de 28 ans a également été accompagnée de Skylar Diggins-Smith du Mercury et Candace Parker du Sky, championnes en titre, dans l'équipe élite All-WNBA. Les deux vedettes des Aces, A'Ja Wilson (19.5 PTS, 9.4 REB, 1.9 BLK) et Kelsey Plum (20.2 PTS, 5.1 AST, 1.0 STL et 42% du 3PTS) ont pleinement mérité les deux autres sièges parmi la première équipe, elles qui ont su mener leur club jusqu'à la 26e grande finale de l'histoire de la ligue.

Deux autres de ces participantes, cette fois chez le Sun, ont obtenu des mentions All-WNBA, mais plutôt sur le deuxième alignement de cinq joueuses. La récipiendaire du titre de Joueuse par excellence en 2021, Jonquel Jones, partage la représentation des finalistes du Connecticut sur cet alignement avec l'ailière Alyssa Thomas.

Sabrina Ionescu du Liberty, Nneka Ogwumike des Sparks et Sylvia Fowles du Lynx complètent le topo. Quelques omissions notables incluent les noms de Chelsea Gray (Aces) et Courtney Vandersloot (Sky).


Vêtues de leurs maillots « Keesusk » afin d'honorer une aînée de la tribu Première Nation des Mohegan, les femmes du Sun du Connecticut n'ont pas jeté l'éponge jeudi soir, dos au mur à l'occasion du match #3. Elles ont vaincu les favorites au compte de 105-76 dans un effort résilient.

« Résilientes » est d'ailleurs le mot qu'a utilisé l'entraîneuse en chef adverse Becky Hammon en conférence d'après-match pour décrire ses opposantes. La série se joue désormais 2-1 en faveur des Aces, qui n'auraient théoriquement qu'à remporter leur prochain engagement, dimanche prochain en sol ennemi, afin d'être sacrées championnes pour la première fois de l'histoire de la franchise.

Mais, chose dite n'est pas chose faite. Une Alyssa Thomas spectaculaire s'est annoncée jeudi de 16 points, 15 rebonds et 11 passes décisives pour enregistrer le tout premier triple-double de tous les temps en finale WNBA. Six membres du Sun ont marqué au moins 10 points dans cette œuvre collective.

En début de rencontre, le ballon ne semblait simplement pas vouloir trouver le centre de l'anneau pour Las Vegas. Du moins, pour quiconque qui ne s'appelait pas A'Ja Wilson : elle réussissait 60% de ses tirs en première demie contre 29% pour toutes ses autres coéquipières combinées.

Le quatrième affrontement de la série aura lieu dimanche le 18 septembre au Mohegan Sun Arena d'Uncasville, à 16h00. La joute sera diffusée sur le réseau ESPN, où le Connecticut pourrait potentiellement forcer la tenue d'une cinquième et dernière partie, mardi le 20 septembre, à Las Vegas.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram