Devin Booker a devancé Steve Nash pour les points totaux à Phoenix

Publié le 25 février 2022 par Liam Houde

Pas de Chris Paul? Pas de problème. Alors que le point guard titulaire du club qui règne toujours au sommet des classements a raté son premier match de la saison (oui, CP3 était de la partie pour 58 des 59 rencontres des Suns) en raison d'une fracture au pouce droit, Devin Booker a endossé le rôle de meneur de jeu à merveille, signant l'une de ses meilleures performances de la saison et fracassant quelques records au passage.

Enregistrant des statistiques de 25 points, 5 rebonds, 12 mentions d'aide et 6 interceptions dans la victoire de Phoenix en visite à Oklahoma City, jeudi soir, D Book a conséquemment devancé Steve Nash au sein de la hiérarchie des points totaux dans l'histoire des Suns de Phoenix.

Avec un total de 10 720 points récoltés en carrière, Booker s'est rapidement hissé jusqu'au septième rang dans les livres de l'illustre franchise, désormais derrière (en ordre décroissant) Walter Davis, Alvan Adams, Kevin Johnson, Shawn Marion, Dick Van Arsdale et Amar'e Stoudamire. Marqueur inné, le guard de 25 ans n'a eu besoin que de 461 matchs pour atteindre le total que Nash a récolté à travers 744 parties chez les Suns.

Si la tendance se maintient pour Devin et qu'il demeure longtemps sous le soleil d'Arizona, le jeune joueur repêché 13e en 2015 pourrait devenir tout premier de ce palmarès de pointeurs dans environ 222 apparitions, considérant sa moyenne de points de 23.3 en carrière.

Impressionnant dans le gain 124-104 face au Thunder, le principal intéressé s'est également démarqué par la passe, remplaçant Paul au poste de point guard partant et accumulant 12 aides : la meilleure marque de la soirée dans cette colonne. Il s'agissait d'ailleurs de la première prestation de l'histoire des Suns incluant des minimums de 25 points, 10 passes décisives et 5 interceptions depuis Jason Kidd en 2001.

Décidemment, les talents de chef d'orchestre du shooting guard étaient mis en évidence alors qu'il éclipsait deux des plus grands meneurs de jeux de tous les temps en un seul affrontement, se méritant le surnom temporaire de Point Book. Un Point God et un Point Book comme têtes d'affiche d'une même formation, c'est effrayant.

Attendons de voir s'il le conservera, et si Devin Booker se hissera encore plus haut dans cette course au titre de MVP déjà très achalandée, alors que plus de responsabilités seront sur ses épaules pour encore six à huit semaines.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram