Draymond Green : «On n’aurait pas pu battre les Cavs sans l’ajout de Kevin Durant»

Publié le 29 juin 2022 par Dominic Gildener

De passage au podcast de JJ Redick, The Old Man and The Three, le 28 juin 2022, Draymond Green a abordé plusieurs sujets intéressants. Fidèle à ses habitudes, le forward en a profité pour semer la controverse avec quelques-unes de ses déclarations. Selon les dires du vétéran, les Warriors n’auraient pas été en mesure de battre les Cavaliers en 2017 et 2018 sans l’ajout de Kevin Durant à leur effectif.

Selon Dray, les médias et les fans n’ont pas donné assez de crédit à KD pour ses contributions à la dynastie des Dubs. Les gens cherchaient plutôt à le blâmer d’avoir rejoint un club aussi puissant, qui venait de gagner 73 matchs en une saison.

« Je ne pense pas que cette équipe (Warriors) allait remporter un autre titre si Kevin ne s’y était pas joint. C’est la réalité », a mentionné Green. « Certains vont rétorquer que l’on vient de gagner notre 4e bague sans lui, mais il y a un laps de temps important entre notre premier et notre quatrième championnat et les autres organisations commençaient à comprendre comment nous ralentir. »

Avant de s’expliquer plus en détail sur le sujet, le numéro 23 a été interrompu par JJ qui lui a demandé si les Rockets auraient pu les battre si Durant n’avait pas quitter OKC et signer un contrat avec Golden State. Le récipient du trophée de Joueur défensif de l’année de 2017 a rapidement répondu que James Harden et ses collègues ne les auraient jamais éliminés des séries.

Harrison Barnes ou Steph Curry?

En 2016, Steph Curry n’avait pas encore atteint son apogée, estime son coéquipier de longue date. Selon Draymond, le Chef n’avait pas la mentalité qu’il pouvait marquer un panier à tout moment dans une rencontre à l’époque. En 2019, Steph a réellement commencé à se concentrer sur la musculation et a passé beaucoup de temps à la salle d’entraînement, a ajouté Green. C’est sa puissance et sa force qui font de lui un joueur très dur à arrêter aujourd’hui, estime-t-il.

Même si ses commentaires semblent sensés, Draymond oublie de faire mention des piètres performances d’Harrison Barnes durant la Finale de 2016. Plusieurs internautes ont aussi insisté sur ce point.

Barnes devait sans aucun doute être remplacé, mais l’ajout de Kevin Durant n’était peut-être pas nécessaire. La signature d’un joueur du calibre d’Andrew Wiggins aurait possiblement été suffisante pour vaincre LeBron et ses Cavaliers. Du moins, les contributions du Canadien ont permis aux Warriors de mettre la main sur le trophée Larry O’Brien, même si les Celtics de 2021-2022 ne sont pas du même calibre que les Cavs de 2016-2017.    

D’autre part, Draymond a déclaré que les Warriors allaient remporter 3 des 4 prochains championnats.

L’entrevue complète est disponible sur YouTube:

Partage

Par Dominic Gildener

Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram