Duel de jeunes superstars entre Ja Morant et Luka Doncic

Publié le 24 janvier 2022 par Liam Houde

Est-ce qu'une rivalité est en train de bourgeonner entre les Grizzlies de Memphis et les Mavericks de Dallas? Ceux qui ont observé la rencontre entre les deux jeunes clubs ascendants, dimanche soir, auraient pu faire ce constat alors que les excitants Ja Morant et Luka Doncic se livraient tout un duel. Les Mavericks s'en sont sortis avec le gain à domicile, au compte de 91-104, et remportent donc la série de saison régulière face à Memphis, trois victoires à une.

Luka Doncic poursuivait d'ailleurs sa remarquable séquence en enfilant 37 points, 11 rebonds, 9 mentions d'aide et 3 vols de ballon dans un « quasi-triple-double », au son de 13/25 du terrain, pour mener tous les marqueurs de la soirée.

Comme à leur habitude, les deux autres membres du trio de ténors des Mavs, Kristaps Porzingis et Jalen Brunson, ont été les deux piliers de support principaux à Luka. Le Unicorn y est allé de 15 points, 8 rebonds et un ahurissant total de 6 contres en seulement 25 minutes de jeu, lui qui était plus agressif en défense qu'à l'habitude avant de récolter six fautes personnelles.

Les deux vedettes européennes du club ont été épaulées par les 13 points et 3 passes de Brunson, qui opérait sur un rendement de 7/7 de la ligne des lancers francs. Dans un effort plutôt collectif pour les hommes de Jason Kidd, neuf joueurs ont ajouté au moins 4 points à la feuille de match. Avec un taux de conversion total de 48% durant la soirée, leur efficacité supérieure à celle de leurs adversaires (37%) peut être identifiée comme facteur principal du triomphe.

Doncic, le Wonderboy, était tout de même celui à qui on lançait des fleurs à la suite du match, puisque ses prouesses individuelles sont hors de ce monde au fil de ses trois derniers. Il maintient en moyenne 35.3 PTS, 11.0 REB, 8.0 AST et 1.7 STL par soir depuis le 19 janvier, tandis que son club remporte 11 de ses 13 dernières parties… À travers cette fenêtre, ce sont des statistiques de 25.5 PTS, 10.5 REB, 9.2 AST et 1.5 STL qu'il récolte par joute.

La seule véritable faille dans le jeu du Slovène de 22 ans – qui déploie un effort largement supérieur en défensive depuis le nouvel an – s'avère être son tir extérieur. Il ne fait mouche qu'à 29% de ses tentatives depuis la ligne de 3 points en 2021-2022, et une récente léthargie de ce côté indique que son efficacité est sur une courbe décroissante.

Or, Dallas fait bien dans les récentes semaines, elle qui s'illustre comme l'équipe la plus enflammée de la NBA, juste derrière les Suns de Phoenix. À titre de note, ces deux équipes ont croisé le fer vendredi dernier dans un combat enlevant.

La clé du succès est simple, les Mavs ont limité leurs 23 derniers opposants à moins de 50% du terrain (FG%). Leur cote défensive (DefRTG) de 98.8 en 2022 est aussi de loin la meilleure du circuit.

Les Mavericks connaissent autant de succès grâce à des schémas défensifs plus poussés, à un effort collectif supérieur dans cette zone du terrain et à la santé de leurs meilleurs atouts défensifs. Les présences de Frank Ntilikina, Dorian Finney-Smith, Josh Green et Tim Hardaway Jr à l'aile, ainsi que Maxi Kleber et Dwight Powell à l'intérieur sont aussi cruciales à la défense du club que celle de KP.

D'ailleurs, Memphis en était la plus récente victime dimanche, lorsqu'ils n'ont réussi que quatre de leurs 24 lancers du centre-ville. Les locaux ont également complété 12 blocs, contre seulement 3 chez les visiteurs. Possiblement le seul point fort de la partie pour les Grizzlies, Ja Morant est parvenu à maintenir son navire à flot pour une bonne portion de la deuxième demie, après qu'ils aient tiré de l'arrière par 22 points plus tôt dans la soirée.

Ja s'est illustré de 35 points, 13 rebonds et 6 passes décisives, convertissant 14 tirs sur 31 (45%). La vedette de 22 ans amassait 30 points ou plus pour un troisième engagement consécutif, ajoutant au record de franchise, qui lui appartient déjà, pour le total de matchs de la sorte en une campagne.

À travers ces trois rencontres, ce sont en moyenne 35.3 PTS, 9.0 REB, 8.1 AST et 1.0 STL qu'inscrit Morant avec une efficience de 48.8%. Après deux revers en quatre jours, Memphis n'est maintenant plus qu'à un match de glisser au quatrième rang et de céder sa place au Jazz de l'Utah. Ils rencontreront ces derniers vendredi prochain, après avoir conclu leur road trip de quatre parties mercredi le 26 janvier, à 20h30, face aux Spurs de San Antonio.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram