Encore des chefs-d'œuvre dédicacés Luka Doncic et Joel Embiid

Publié le 18 février 2022 par Liam Houde

À travers une mince brochette de seulement cinq rencontres dans le circuit, jeudi soir, Luka Doncic et Joel Embiid se sont levés debout dans leur victoire respective afin de monter des prestations remarquables – à nouveau. Deux des athlètes les plus incandescent de la NBA récemment ont chacun dépassé la barre des 40 points, récoltant deux gains in extremis face à des adversaires tout aussi déterminés.

Doncic a permis aux Mavericks de Dallas de soutirer une victoire au domicile des Pelicans, au compte de 125-118, grâce à son incroyable récolte de 49 points, 15 rebonds, 8 passes décisives et son rendement de 7/14 du périmètre. Lorsqu'on lui a souhaité une bonne pause du Match des étoiles en conférence de presse d'après-match, Luka a répondu : « Pas de pause. »

Les Mavs n'ont jamais tiré de l'arrière au courant de la rencontre, un sixième triomphe en sept sorties; cette séquence de réussite du club est sans aucun doute attribuée aux prouesses de sa superstar. Le Wonderboy enfile 41.5 points par match et totalise 22 tirs à 3 points réussis (premier du circuit dans ces deux catégories) depuis la date limite des transactions du 10 février dernier – qui coïncide avec le départ de Kristaps Porzingis.

De plus, au mois de février, le jeune meneur de 22 ans enregistre des moyennes de 36.3 PTS, 10.6 REB et 9.4 AST par match combinés à un taux d'efficacité total de 47%, puis de 43% de la ligne des 3 points. En feu, après avoir entamé le calendrier régulier plus lentement, le Slovène rappelle pourquoi son nom fait partie de la conversation au titre de MVP d'année en année, et justifie sa participation au Match des étoiles de dimanche prochain.

Il est loin d'avoir terminé de s'améliorer, selon son entraîneur-chef Jason Kidd.

Du côté de la Nouvelle-Orléans, CJ McCollum était encore une fois le catalyseur de l'offensive des Pels, lui qui produit à un niveau d'All-Star depuis son arrivée au sein de l'équipe. Cette fois, l'ancien Trail Blazer a terminé sa soirée au boulot avec 38 points, 2 rebonds, 5 mentions d'aide et 2 interceptions à sa fiche, le tout sur un rendement de 54%. Avec ses 26 tentatives au tir en 39 minutes de jeu, force est d'admettre que CJ a obtenu la pleine confiance de son coach; Willie Green semble lui avoir offert les clés de l'attaque.

Cette décision n'a pas encore porté ses fruits dans la colonne des victoires, mais McCollum fait très bien d'un point de vue statistique. Il maintient 28.4 PTS par soir depuis être débarqué en Louisiane, convertissant ses huit essais du 3 points par soir à un rythme de 43%, en plus de 6.0 REB et 5.4 AST au travers de 36.6 minutes de jeu moyennes.

Or, ces cinq affrontements n'ont donné lieu qu'à une seule victoire, celle face aux Raptors de Toronto. La Nouvelle-Orléans gît au 12e rang de la conférence de l'Ouest, et espère faire le tournoi de play-in par la porte arrière.


Ailleurs dans l'association, Joel Embiid était lui tout aussi monstrueux que Doncic dans un réel choc des titans avec Giannis Antetokounmpo. Les deux gaillards ont croisé le fer dans ce duel de « freaks » qui est ultimement tombé en faveur de Jojo et des 76ers, par la marque de 123-120.

Sur la route, Embiid a bien mieux fait qu'à son dernier engagement – très décevant face aux Celtics de Boston. Le centre qui mène la course au titre de MVP s'est ressaisi pour accumuler 42 points, 14 rebonds et 5 passes jeudi dans une démonstration dominante et efficace. Il a converti 14 de ses 21 lancers, dont trois de ses quatre décharges du centre-ville.

À noter que Joel Embiid reprend sa place au sommet de la liste des meilleurs marqueurs moyens de la ligue pour 2021-2022, avec 29.6 points par partie. Antetokounmpo l'avait devancé momentanément cette semaine, alors que ce dernier glisse maintenant au deuxième rang.

Tyrese Maxey et Tobias Harris ont chacun ajouté 19 points au tableau pour les Sixers, contribuant à un effort collectif de 44 points dans la clé. Tôt dans la soirée, un deuxième quart-temps de 45 points de la part de ces derniers est possiblement ce qui a signé l'arrêt de mort des Bucks, malgré les quelques dernières minutes serrées de la joute.

Un lot de revirements et ratés coûteux avec moins de deux minutes à faire ont empêché Milwaukee de s'emparer de la priorité, même si l'écart n'avait été réduit qu'à deux points à moins de deux minutes au cadran. Khris Middleton particulièrement a eu plusieurs opportunités de frapper des tirs à 3 points au potentiel d'égaler la marque, mais n'a fait mouche qu'à deux reprises en 12 essais durant tout le match.

Giannis a tout de même inscrit 32 points, 11 rebonds, 9 mentions d'aide et 3 interceptions sur un taux de conversion de 57% : une ligne de statistiques incroyable pour la majorité des joueurs, mais presque la norme pour le Greek Freak.

Doncic, Embiid et Giannis participeront au Match des étoiles et ont désormais droit à un « congé » de six jours en vue de la pause des All-Stars. L'action régulière reprend jeudi le 24 février prochain.

https://alleyoop360.com/2022/02/18/horaire-et-details-de-la-fin-de-semaine-des-etoiles/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 16
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram