Evan Mobley et Jarrett Allen : un duo de géants au cœur des succès des Cavaliers

Publié le 29 janvier 2022 par Félix Forget

Avant le début de la saison, bien malin était celui qui aurait pu prédire que les Cavaliers de Cleveland seraient au troisième rang dans l'Est à la mi-saison, tout juste devant les Nets, les 76ers et les Bucks. Et pourtant, même privés de Collin Sexton, les Cavs donnent du fil à retordre à leurs adversaires. Une bonne partie de ces succès est attribuable à l'éclosion de Darius Garland, mais le duo de géants dans le frontcourt y est également pour quelque chose.

Ils ne font pas beaucoup parler d'eux en raison du marché dans lequel ils évoluent, mais en plus de Garland, il y a aussi Jarrett Allen et Evan Mobley qui sont au cœur des succès de l'équipe de l'Ohio. Deux géants de près de 7 pieds qui ont appris à cohabiter et à former un duo redoutable en défensive.

Et il ne faut pas oublier Lauri Markkanen, qui joue au poste trois même s'il fait tout près de 7 pieds, lui aussi.

Acquis des Nets la saison dernière, Allen est en train de faire sa marque comme l'un des meilleurs centres de la NBA, lui qui inscrit 16 points et 11 rebonds en moyenne à chaque match en plus d'être excellent pour bloquer les tirs adverses.

Mobley, lui, en est à sa première saison dans la NBA, mais à le voir jouer, on comprend rapidement qu'il a la confiance d'un vétéran sur le terrain. Ses chiffres sont similaires à ceux d'Allen, offrant un monstre à deux têtes pour les Cavaliers qui est difficile à affronter.

Et ça, les Cavaliers en sont bien au fait. Dans le cadre d'une entrevue avec Michael Shapiro, Mobley est notamment revenu sur sa saison recrue et sur la campagne de son équipe, qui surprend bien des gens.

Questionné sur les raisons qui expliquent l'efficacité de ce duo de géants, Mobley avait sa petite idée sur ce qui fait en sorte qu'ils sont si solides lorsqu'ils partagent le parquet.

« Je crois que plusieurs équipes ne sont simplement pas habituées d'affronter une telle formation. En attaquant le panier, les joueurs ne voient pas souvent deux ou trois joueurs avoisinant les 7 pieds qui sont déterminés à bloquer leur tir. Ça fait en sorte qu'ils ont de la difficulté à marquer ainsi et ça élimine l'une des façons les plus simples de marquer des points. »

Evan Mobley

Et quand on regarde les chiffres, l'explication de Mobley tient la route. En termes de defensive rating (qui mesure le nombre de points accordés par une équipe pour 100 possessions), les Cavaliers viennent au troisième rang de la NBA (et au 1er de l'Est) avec 106.9. Seuls les Warriors (103.62) et les Suns (105.73) font mieux.

À 23 ans et 20 ans respectivement, Allen et Mobley sont deux atouts sur lesquels les Cavaliers pourront bâtir à long terme pour demeurer une puissance défensive. Dans une NBA axée sur l'offensive, un tel duo réussit tout de même à s'illustrer et à amener leur équipe vers les sommets de l'Est.

Et si les rumeurs entourant un potentiel retour de Collin Sexton en séries devaient s'avérer, les Cavaliers deviendraient soudainement fort dangereux durant la danse printanière…

Partage

Par Félix Forget

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram