Jonathan Kuminga s'offre le record du plus jeune titulaire de l'histoire des séries

Publié le 08 mai 2022 par Maël Brunet

Il s'agissait de l'une des principales zones d'ombre avant le troisième match entre Warriors et Grizzlies ce samedi 7 mai. Comment Steve Kerr allait-il s'ajuster pour combler l'absence de Gary Payton II, titulaire lors de la deuxième rencontre. C'est finalement sur sa jeune recrue Jonathan Kuminga que le choix de l'entraîneur de l'année 2016 s'est porté. Auteur d'une sortie remarquée, Kuminga en a profité pour devenir le plus jeune titulaire de l'histoire lors d'une rencontre de séries éliminatoires.

Cette saison, le septième choix du dernier repêchage a maintenu des moyennes de 9.3 PTS, 3.3 REB, 0.9 AST en seulement 16.9 minutes. Le tout avec des pourcentages plutôt corrects puisqu'il convertit 51.3% de ses tirs dont 33.6% derrière l'arche et 68.4% aux lancers francs.

Pour ses débuts en séries éliminatoires, Kuminga s'est montré tout autant utile, notamment durant les deux premiers matchs contre Memphis. Il avait terminé la première rencontre avec 6 points, 6 rebonds et 1 interception. En 14 minutes lors de la défaite du match #2, il avait inscrit 9 points, accompagnés de 5 rebonds, tout en étant parfait sur la ligne de charité (3/3). Ses récentes bonnes performances auront donc convaincu Steve Kerr de lui faire confiance pour remplacer Payton aux côtés de Stephen Curry et Klay Thompson.

Pour son premier match dans le cinq de départ, Kuminga laisse une impression mitigée. Le jeune homme a été particulièrement efficace puisque, en seulement 18 minutes sur le terrain, il a marqué 18 points en convertissant huit de ses 10 tentatives au tir, dont 2/4 à 3 points. Cependant, il termine surtout la rencontre avec le différentiel le plus faible de son équipe (-2).

Sa grande première commençait pourtant de la meilleure des façons, Kuminga ayant inscrit les deux premiers paniers de son équipe. Ses qualités physiques, dont Andre Iguodala a fait les louanges toute la saison, lui ont également permis d'avoir un important apport défensif. Malgré cela, sa précipitation et son manque de discernement ont couté cher aux Warriors en début de match. Il a perdu trois ballons dans le seul premier quart-temps, ce qui a forcé Steve Kerr à ne pas le faire jouer dans le deuxième.

Cependant, la confortable avance de son équipe lui a permis de faire son retour en seconde mi-temps, notamment dans le dernier quart où il s'est montré très précieux. Il y a converti cinq de ses six tirs pour un total de 12 points en à peine moins de six minutes.

Grâce à ses 18 unités, Kuminga a inscrit son nom dans la prestigieuse liste des joueurs de moins de 20 ans à avoir atteint cette marque. Avant lui, seuls Kobe Bryant (à trois reprises), Tony Parker (trois reprises également) et Carmelo Anthony (deux fois) avaient réussi cet exploit.

Partage

Par Maël Brunet

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram