L'adversaire des Warriors aura-t-il une chance en finale?

Publié le 28 mai 2022 par Maël Brunet

Qui de Miami ou Boston affrontera Golden State en finale? C'est après le septième match qui se jouera en Floride ce dimanche 29 mai que cette question trouvera une réponse. Les Warriors auront dans tous les cas un adversaire coriace à affronter, mais les hommes de Steve Kerr, plus reposés, partent déjà avec un avantage non négligeable.

Alors que la finale de la conférence Est bat son plein, les Warriors sont toujours dans l'attente de connaître le nom de leurs opposants. Si Draymond Green y était allé de son pronostic, prédisant une qualification de Boston au détriment de Miami, ce dernier ne s'est pas encore avéré juste.

Peu importe laquelle de ces deux formations triomphera de l'autre, Golden State devra sans doute faire face à plus de résistance que lors de sa conquête de l'Ouest. Bien que Memphis ait plutôt bien rivalisé avec les Californiens, les coéquipiers de Ja Morant n'auront volé que deux matchs aux Warriors, qui n'en ont perdu que quatre sur toute la campagne d'après-saison.

Cette domination pourrait s'avérer très fructueuse pour les Warriors qui n'ont donc disputé que 16 rencontres pour atteindre les finales. Miami et Boston s'apprêtent toutes les deux à jouer leur dix-huitième match. Si l'écart semble minime, il n'est pas négligeable pour une équipe prétendante au titre, surtout qu'une grande partie de ces affrontements ont été très éprouvants.

Certes, Boston a infligé un sweep retentissant aux Nets de Kevin Durant lors du premier tour, mais Jayson Tatum et ses coéquipiers ont ensuite difficilement éliminé les Bucks. Il leur aura fallu sept rencontres pour se défaire des champions en titre et ils s'apprêtent à jouer un match #7 pour la deuxième série consécutive.

La fatigue commence à se faire ressentir du côté de Boston, notamment lors de l'ultime quart-temps de la sixième rencontre face à Miami dans lequel ses joueurs vedettes n'ont pas réussi à élever leur niveau de jeu, permettant à Jimmy Butler d'inscrire autant de points que le cinq majeur des C's.

Si le Heat n'avait pas réellement été mis en difficulté jusqu'ici, il n'a par contre pas été épargné par les blessures. En dehors de Bam Adebayo, aucun joueur majeur de l'effectif floridien n'a pris part à l'intégralité des rencontres. À l'heure actuelle, Tyler Herro est toujours indisponible, tandis que les états de santé de P.J. Tucker, Kyle Lowry, Gabe Vincent ou Max Strus sont surveillés de près.

Comme lors des finales de 2020, Jimmy Butler est obligé de réaliser des miracles pour maintenir son équipe en vie. Si cette stratégique est pour l'instant bénéfique à Miami, l'ailier ne pourra pas tenir ce rythme indéfiniment et cela pourrait coûter très cher en cas de qualification pour les finales.

À l'inverse, les Warriors sont en pleine forme et jouent leur meilleur basket. Décevant tout au long des séries, Klay Thompson semble avoir retrouvé son meilleur niveau et nous a gratifié d'une performance vintage lors du match #5 contre Dallas. Stephen Curry a lui aussi retrouvé des couleurs lors des finales de conférence, passant de 38% d'efficacité derrière l'arche en saison régulière à 44% sur la série. Pas vraiment reconnu pour ses qualités défensives, le meneur semble, de plus, s'appliquer sur cet aspect de son jeu pour aider l'équipe à franchir un cap.

Défensivement justement, les Warriors affronteront, quoi qu'il arrive, l'une des meilleures équipes de la ligue dans le domaine. Cependant, avec Draymond Green, Jonathan Kuminga ou Andrew Wiggins pour ne citer qu'eux, Golden State n'est pas en reste dans ce secteur. De plus, Gary Payton II est pressenti pour faire son retour en finale et sera un atout indispensable sur les lignes arrières.

Sur le papier, les Warriors semblent donc dans les meilleures dispositions pour remporter leur quatrième titre en huit ans. Moins éreintés ou touchés par les blessures, les hommes de Steve Kerr ont aussi pour eux l'expérience. Malgré tout le talent que l'on peut reconnaître à Boston, son jeune effectif ne s'est encore jamais rendu en finale de la NBA tandis que Jimmy Butler, Bam Adebayo, Kyle Lowry ou P.J. Tucker l'ont tous fait une fois, mais rien de comparable à la dynastie des Warriors.

Le premier match des finales aura lieu le jeudi 2 juin à San Francisco.

Partage

Par Maël Brunet

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram