Lakers humiliés par les Pelicans, hués par leurs partisans

Publié le 28 février 2022 par Liam Houde

Les Lakers de Los Angeles essuyaient un septième revers en dix sorties, dimanche soir, lorsque LeBron James et Cie. ont monté un effort pitoyable face à un club qui avait un dossier de 24-36 avant la rencontre, les Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Au compte de 123-95, les Pels sont arrivés dans l'enceinte du Crypto.com Arena avec intention, et ont profité de la performance de CJ McCollum et des 23 revirements adverses pour se sauver avec une 25e victoire afin de devancer les Trail Blazers de Portland au classement (10e).

Incisif depuis son arrivée en Louisiane au début du mois de février, McCollum a encore été le fer de lance des productions de son équipe, se démarquant cette fois de 22 points, 5 rebonds, 8 mentions d'aide et 3 interceptions en convertissant 53% de ses tentatives au tir.

Ex-acolyte de Damian Lillard à Portland, le shooting guard maintient, à ses six derniers matchs, des moyennes de 30.2 PTS, 5.7 REB, 5.7 AST et 1.7 STL sur un rendement de 57% au total et de 49% du périmètre – en sept essais à 3 points par soir.

Brandon Ingram et Jonas Valanciunas ont chacun contribué de 19 points dans la victoire, alors que New Orleans s'imposait avec 13 tirs à 3 points réussis (43%), pour terminer la soirée avec un taux d'efficacité collectif de 51%, en plus de 51 rebonds, 29 passes décisives, 16 interceptions et une priorité qui a crû jusqu'à 32 points à son apogée.

Question de mieux illustrer le gouffre entre les efforts des deux opposants, hier soir, les hôtes de la joute n'ont mis que sept triplés (20%), 35 paniers totaux (41%), 38 rebonds, 15 passes décisives et 8 interceptions, en contrepartie. Malgré tout, James est parvenu à récolter ses statistiques individuelles auxquelles ils nous a rendus habitués au fil des années.

LeBron a donc complété sa soirée de travail en ajoutant 32 points, 6 rebonds, 3 passes, 2 vols et 2 contres au tableau, en commettant toutefois 7 revirements; Russell Westbrook l'a d'ailleurs imité dans cette dernière colonne avec 7 lui aussi. Plus efficace que Russ (33%), toutefois, la première superstar des Lakers a converti 56.5% de ses tirs dans la rencontre. Westbrook, lui, n'a recueilli que 16 points et 6 rebonds en tout.

Outre les deux vedettes, personne en uniforme du Mauve et Or n'a cumulé plus de 13 points, marque qu'a atteint Carmelo Anthony en 29 minutes à titre de sixième homme. Face à une telle résistance – et 23 revirements de balles incluant plusieurs passes sans cible apparente –, les partisans du Lakeshow se sont rapidement mis à huer les hommes de Frank Vogel. La clameur a même atteint des degrés peut-être inédits pour cette saison des Lakers.

À cet effet, tout juste après le duel, Russell Westbrook a rappelé que les « boo's » ne l'affectaient pas en outre mesure.

« J'ai trois beaux enfants à la maison, ma femme, je n'apporte rien de ça (la huée des partisans) à la maison, » a exprimé Russell Westbrook en conférence d'après-match.

Le Brodie garde son attention rivée sur un plus grand objectif, celui de gagner un championnat avec cette unité. C'est ce qu'il a affirmé, non ironiquement.

Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, L.A. était la risée de la NBA alors que plusieurs ont pris d'assaut Twitter afin de souligner leur déception devant la plus récente défaite de la franchise. On vous laisse donc sur cette série de tweets :

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram