Le retour de Kyle Lowry à Toronto réussi (et émotif)

Publié le 04 avril 2022 par Liam Houde

La soirée a été lancée sur une note de célébration au Scotiabank Arena de Toronto lorsque l'écran géant du stade introduisait Kyle Lowry – à l'occasion de sa première visite au nord de la frontière après l'échange qui l'a vu quitter pour Miami – avec une vidéo commémorative des neuf campagnes du point guard chez les Raptors. Si Lowry n'a pas laissé coulé de larme comme plusieurs l'avaient prédit, tous comprenaient le message et sentiment de la vidéo : Kyle est le plus grand Raptor de l'histoire de la franchise, et sa base partisane en est hautement reconnaissante.

Dans le cadre de ce qui a été proclamé comme la « Kyle Lowry Day » dans la capitale ontarienne par le maire de la ville, le cœur et l'âme des Raptors de Toronto pendant presque une décennie a cette fois mené une autre formation vers un gain, en portant le Heat de Miami jusqu'à la victoire 114-109.

Seulement quelques heures après qu'une statue non officielle du numéro 7 se promenait dans les rues de la ville reine, K Low a signé son retour de 16 points, 6 rebonds et 10 mentions d'aide en disputant 34 minutes, lui qui a fait mouche à deux reprises en quatre tentatives de la ligne des 3 points.

Un jour, le vétéran de 36 ans, six fois All-Star, verra bel et bien une statue être érigée en son honneur, ainsi que son maillot être retiré à tout jamais. Mais pour l'instant, il fait partie du camp ennemi, et les hommes de Nick Nurse auraient préféré qu'il reparte vers la Floride bredouille, sans victoire additionnelle en poche.

Or, ces derniers n'ont pas su freiner le Heat depuis la ligne extérieure, d'où ils ont converti 18 tirs à 3 points en 38 essais collectifs (47%). Max Strus (23 points, 7/9 du périmètre) et Victor Oladipo (21 points, 6/9 du périmètre) étaient les principaux coupables pour Chris Quinn, qui remplaçait Erik Spoelstra (Covid-19) derrière le banc des visiteurs.

Vêtus de l'uniforme City Edition des Torontois, ce sont Pascal Siakam et Fred VanVleet les disciples et confrères de Lowry qui ont été chefs de file à l'effort de 109 points des locaux. Récoltant chacun 29 points, les deux membres de l'équipe championne de 2019, devenus joueurs étoiles à leur propre titre, ont combiné leurs productions pour ajouter 10 rebonds, 12 passes décisives, 5 interceptions et cinq tirs du centre-ville à la feuille de match.

Freddy a profité de ce moment pour écraser le record de concession de tirs à 3 points réussis en une saison de 238, établi par nul autre que Lowry en 2017-2018.

Il est bien de voir que l'héritage de Kyle demeure en vie à travers ses successeurs.

« C'était fun de faire compétition avec lui, » avait à dire Fred VanVleet sur son duel avec Kyle Lowry, en conférence d'après-match. « Je le connais très, très bien. Il me connait très, très bien. J'étais heureux pour lui de recevoir cet hommage, mais je ne voulais pas qu'il quitte le bâtiment avec une victoire. […] Il fait ressortir un différent niveau de compétition en moi. Une des raisons pourquoi j'ai su grandir en tant que joueur dans cette ligue est parce qu'il mettait la barre si haut. »

Jouissant d'une priorité qui a cru jusqu'à 13 points en première demie, les Raptors ont admis 69 points à leurs rivaux à la sortie des vestiaires et les prouesses périphériques de ces derniers étaient simplement impossibles à contrer. Miami a d'ailleurs frappé cinq de ses bombes extérieures au quatrième quart, question de sceller l'issue du match.

Le surnommé « G.R.O.A.T. » a quitté son ancienne demeure ballon de match en mains, bague de championnat au doigt et ayant créé de nouveaux souvenirs, ainsi qu'avec une reconnaissance réciproque pour l'organisation des Raptors et ses partisans. L'histoire d'amour entre le Canada et le meneur de jeu n'a toutefois pas terminé d'être écrite, Kyle Lowry a précédemment partagé à plus d'une reprise son souhait de prendre sa retraite dans les couleurs des Raps. À suivre.

Précédemment :

https://alleyoop360.com/2022/04/03/kyle-lowry-revient-a-la-maison/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram