Le verdict envers Robert Sarver est loin de l'unanimité

Publié le 15 septembre 2022 par Jean-Christophe Dion

La sanction de la NBA à l'endroit de Robert Sarver ne semble aucunement populaire. LeBron James a fait savoir son mécontentement sur Twitter et plus tard, Chris Paul a fait de même tout en étant employé de Sarver. Plusieurs jugent que la suspension tout comme l'amende sont minimes comparés à l'envergure des gestes de Sarver.

Après plus d'un an d'enquête et de recueil d'information, le commissaire Adam Silver a puni le propriétaire des Suns Robert Sarver suite à maintes accusations de comportements inappropriés au lieu de travail, particulièrement de natures raciste et misogyne.

Un an de suspension des activités des Suns et du Mercury de Phoenix, une amende de 10 millions de dollars et une formation obligatoire sur l'adoption d'un environnement de travail sain et respectueux, rapporte Shams Charania de The Athletic.

Tête d'affiche de la NBA depuis presque 20 ans, LeBron James n'a pas hésité à partager son opinion sur la punition accordée par la ligue. James stipule que la NBA aurait manqué son coup envers la situation Sarver. Sans détailler son raisonnement, il est clair que James est déçu du manque de sévérité de la part d'Adam Silver.

L'ancien président de l'Association des joueurs, Chris Paul, a également partagé sa déception face à la faiblesse de la condamnation. Son statut d'employé de Sarver s'est vite effacé alors que Paul a clairement déclaré que la sentence est « en deçà du nécessaire afin d'adresser [...] ce comportement atroce. »

LeBron James et Chris Paul n'ont pas froid aux yeux lorsqu'il vient temps du respect de la personne. Rappelons-nous leur discours aux ESPYs en 2016 alors qu'ils étaient accompagnés de Carmelo Anthony et Dwyane Wade, le groupe avait offert un puissant message au sujet de la violence policière envers les communautés minoritaires. En 2020, James et Paul étaient les principaux soldats dans la bulle d'Orlando alors que les joueurs cherchaient à trouver le bon chemin pour adresser, encore une fois, la violence policière envers leurs communautés marginalisées.

Cette semaine, les deux légendes du basketball ont reçu un coup de pouce du syndicat des joueurs. En effet, la directrice exécutive de l'Association des joueurs (NBPA), Tamika Tremaglio, s'est également rendue sur Twitter pour déclarer que Sarver « ne devrait plus jamais détenir une position de gestionnaire dans la NBA. »

Attendons de voir si ces voix sauront s'unir dans un message suffisamment puissant pour que Silver et ses collègues rectifient le tir au fil de l'année à suivre.

Partage

Par Jean-Christophe Dion

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram