Les 76ers et les Mavericks s'emparent chacun d'un match

Publié le 07 mai 2022 par Liam Houde

Vendredi soir, le 6 mai, deux clubs au pied du mur ont démontré qu'ils possédaient toujours une flamme en eux, et que leur série respective de deuxième tour était encore loin d'être terminée. Les 76ers de Philadelphie et les Mavericks de Dallas s'en sont sortis avec une victoire chacun afin d'apporter leur série à 1-2, après d'excitants troisièmes matchs.

Jimmy Butler a bien mené ses Heatles vendredi au son de 33 points, 9 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions, mais son effort individuel de qualité sur un rendement de 55% au tir a été insuffisant face au retour de Joel Embiid. Le Camerounais s'est illustré de 18 points, 11 rebonds et 1 contre pour sa part, lui qui réhabilite toujours une blessure à la main, une fracture au visage et qui souffrait toujours des symptômes d'une commotion cérébrale aussi tôt que vendredi matin.

Doc Rivers et son équipe, malgré le piètre état de leur centre vedette et son conditionnement à plat après une semaine sans entraînement, ont décidé d'offrir 36 minutes de jeu à Embiid. Pour un joueur à un tel niveau de santé, le candidat au titre de MVP a bien fait, même s'il n'était que le troisième meilleur marqueur des siens dans le gain 99-79 à Philadelphie.

Les Sixers ont profité de l'avantage que leur procure leur domicile pour remporter leur premier engagement de la série, derrière notamment les sept tirs à 3 points réussis en neuf tentatives de Danny Green (21 points), tout feu tout flamme durant la rencontre, récoltant à lui seul autant de triplés que l'a accompli le collectif adverse (sept).

Le vétéran aux habitudes de vainqueur a d'ailleurs égalé le record de points en un affrontement de séries sans tenter de tir à 2 points ou de lancer franc.

Tyrese Maxey a contribué de 21 points, 6 mentions d'aide et 2 vols de ballon, alors que James Harden était à nouveau médiocre en enregistrant 17 points, 8 rebonds et 6 passes. Les deux arrières ont complété la majorité du travail de distribution du ballon pour Philly, mais le plus jeune des deux ne l'a fait qu'avec deux revirements, tandis que le plus vieux en commettait sept. Décidemment, Harden ne retrouvera pas sa forme d'antan de sitôt.

Malgré la défensive agressive et physique de ses joueurs, le Heat n'est pas parvenu à enchaîner suffisamment de possessions offensives de qualité pour dépasser la barre des 80 points. Un certain manque de cohésion venait mettre un bâton dans les roues de l'attaque pourtant si potable d'Erik Spoelstra; ce qui pourrait faire douter certains de la capacité qu'a Miami à devenir championne cette année. Dans la défaite, Kyle Lowry n'a pas marqué de point, en 25 minutes dans le cadre de son retour au jeu (ischio-jambier).

Il sera fort intéressant d'examiner le développement de cette série entre deux des puissances de la conférence Est, puisque plusieurs facteurs – dont James Harden chez les 76ers et le duel Adebayo-Embiid – entreront en compte dans son issue. Rien n'est encore coulé dans le béton.

Du côté Ouest du tableau, Chris Paul a lui aussi connu une soirée plus difficile d'un point de vue des pertes de ballons. Tout comme The Beard, CP3 a terminé la rencontre avec sept revirements à sa fiche, en plus de seulement 12 points et 4 passes décisives. Cette production sous la norme pour le Point God, qui fêtait hier ses 37 ans, était l'un des éléments décisifs de la défaite des Suns, 94-103 à Dallas.

La formation texane du duel a conséquemment empoché son premier triomphe de cette série où elle n'est pas du tout favorite. Alors que Paul et Devin Booker (18 points) ne semblaient pas au sommet de leur art vendredi, les Mavs en ont profité pour attaquer à coups de plusieurs salves convaincantes, tôt dans la joute.

Jouant à nouveau le rôle d'instigateur à l'offensive, Luka Doncic s'est démarqué d'un quasi-triple-double de 26 points, 13 rebonds, 9 passes et 2 interceptions. Il a cette fois été mieux épaulé par son acolyte de backcourt Jalen Brunson, puisque le meneur retrouvait finalement la confiance qu'il avait contre l'Utah en sortant pour 28 points à 48% d'efficacité au tir. Brunson semble avoir déchiffré la défensive de Devin Booker qui l'a gêné lors des deux premiers matchs.

On demeure à Dallas pour la quatrième partie de la demi-finale de conférence; la paire de guards étoiles de Phoenix aura intérêt à retrouver son élan de saison régulière si les deux hommes ne souhaitent pas faire face à une autre longue série, comme c'était le cas face aux Pelicans, voire davantage. Tout de même, l'unité fort efficace que dirige Monty Williams en Arizona est pratiquement sans faille, lorsque D Book et CP3 fonctionnent tous deux à plein régime.

Les matchs #4 Sixers-Heat (20h00) et Suns-Mavs (15h30) auront lieu demain, dimanche le 8 mai 2022.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram