Après-matchNouvelles

Les Cavaliers reprennent le dessus face au Magic

Crédit: Ken Blaze - USA TODAY Sports

En résumé

Evan Mobley joue les héros en fin de match, bloquant le tir de Franz Wagner avec cinq secondes au cadran.

Après avoir échappé les matchs no. 3 et 4, les Cavaliers retrouvent finalement le chemin de la victoire. Le duo d’arrières Donovan Mitchell – Darius Garland a totalisé 51 points dans cette rencontre qui s’est jouée jusqu’à la toute dernière seconde. Cleveland aura la chance d’éliminer le Magic chez lui dans le sixième match de la série.

C’est au compte de 104 à 103 que les Cavaliers poussent le Magic au bord du gouffre.

Cleveland réussit l’exploit sans les services de son pivot partant Jarrett Allen, qui souffre d’une contusion costale. Il s’est blessé lors du quatrième match lorsqu’il a pris un coup de coude aux côtes. Le centre de 26 ans avait tout de même terminé le match. Le personnel soignant de l’équipe lui a accordé une chance en le laissant s’entraîner durant la période d’échauffement, mais a finalement décidé qu’il n’était pas en mesure de jouer. C’est donc Isaac Okoro qui a pris sa place dans l’alignement partant, avec Evan Mobley au poste de pivot.

Les Cavs peuvent remercier le jeune Mobley, qui a livré le jeu du match. C’est avec huit secondes restantes au cadran que l’offensive du Magic s’est tournée vers Franz Wagner. Avec un panier à 2 points, Orlando aurait fort probablement provoqué la prolongation. Toutefois, Evan Mobley avait d’autres plans, bloquant Wagner au panier. Le gaillard de 6 pi 11 po et 22 ans, qui était sur la première équipe défensive en 2023, a complété le match avec 14 points, 13 rebonds, 2 contres et 2 interceptions.

La défaite crève-cœur du Magic arrive lors d’une grande performance de Paolo Banchero, qui a inscrit 39 points et 8 rebonds. L’illustre joueur de deuxième année a toutefois été l’auteur de 5 fâcheux revirements. Suite au jeu de Mobley, Donovan Mitchell a été envoyé à la ligne de lancers francs où il a réussi ses deux tentatives.

Ultimement, les Cavaliers ont répondu en grand, eux qui ont perdu les deux derniers matchs par un déficit total de 61 points. Outre les 28 points de Donovan Mitchell et les 23 points de Darius Garland, Cleveland peut également remercier Max Strus et ses quatre paniers à 3 points. Garland estime que son équipe « avait besoin d’une victoire de la sorte. » Jusqu’à présent, aucune équipe hôte n’a échappé de match dans cette série, qui nécessitera un sixième affrontement, ce qui pourrait jouer à l’avantage du Magic.

Donovan Mitchell ne prend toutefois pas la tâche à la légère et sait que le « travail est loin d’être terminé. » Orlando a été dominant à domicile lors des matchs numéro 2 et 3.

L’état de santé de Jarrett Allen sera réévalué en temps et lieu. Le sixième duel entre les deux équipes aura lieu vendredi soir, le 3 mai. Si l’entraîneur des Cavaliers, J.B. Bickerstaff, doit faire sans son pivot partant, il aura besoin d’être ingénieux avec ses alignements – et se fier à sa seconde unité.

Émilio Constanza

Émilio est un passionné du journalisme. Fraîchement sorti du programme des arts, lettres et communications des médias au Collège Lionel-Groulx, il veut rassembler les deux choses qu'il aime le plus: journalisme et sport.

Émilio Constanza

Émilio est un passionné du journalisme. Fraîchement sorti du programme des arts, lettres et communications des médias au Collège Lionel-Groulx, il veut rassembler les deux choses qu'il aime le plus: journalisme et sport.

Voir plus