Les Clippers sont revenus de 35 points derrière pour vaincre Washington

Publié le 26 janvier 2022 par Liam Houde

Juste avant de rejoindre les vestiaires pour la pause de mi-temps, les Wizards de Washington pouvaient jouir d'une avance de 35 points, 31-66, à domicile. Eux qui avaient amorcé la rencontre en lion n'auraient pas pu prédire cette remontée historique qu'ont ensuite monté les Clippers de Los Angeles. Cette marque égalait le plus grand déficit comblé dans la NBA, depuis 1996.

Dans ce match des plus improbables, les visiteurs de la capitale américaine se sont sauvés avec une victoire 116-115 en temps réglementaire, laissant dans leur sillage un amphithéâtre abasourdi. Le jeu à 4 points complété par Luke Kennard à moins de deux secondes de la sirène finale a joué le rôle de dague ultime plantée dans le cœur des Wizards. À voir et à revoir :

Kennard a enregistré 7 de ses 25 points à travers les 9 dernières secondes de la joute. Mais c'était Amir Coffey qui se levait comme fer de lance à cette remontée historique en marquant 29 de ses propres points. Terance Mann et Isaiah Hartenstein ajoutaient chacun 16 points au compteur.

Du côté des Wizards, Bradley Beal menait les marqueurs avec 23 points, qu'il combinait à une production de 9 rebonds, 6 mentions d'aide et 1 vol de ballon, le tout sur un rendement de 53.3%. En ne récoltant que 22 points collectivement au dernier quart du match, Washington s'est un peu tirer dans le pied, quand ses adversaires n'avaient pourtant réussi que 36 points aux deux premiers quarts.

Il s'agit de l'un des pires efforts autant offensifs que défensifs jamais observés dans la NBA, en une demie, et du plus gros contraste entre deux moitiés de rencontre des récentes années. Ils ont terminé leur soirée de travail déçus, ayant converti seulement 9 de leurs 27 tentatives au périmètre (33%).

Le réputé journaliste David Aldridge, qui a été dans l'entourage des Wizards pour quelques décennies, avait une forte opinion à partager au sujet de cette énorme bourde chez les hommes de Wes Unseld Jr.

« C'est la performance la plus pathétique que j'aie vu en presque 40 ans de couverture de cette équipe de basketball. »

Or, crédit donné à L.A. aussi; les Clips sont pratiquement renés de leurs cendres mardi soir alors que l'écart était de 7 points avec 20 secondes au tableau. Dans ces situations, historiquement, la formation qui a les devants ne s'est inclinée qu'une seule fois en 16 240 occasions. Du jamais vu, donc.

Cette jeune édition des Clippers qui ne bénéficie pas des services de Kawhi Leonard, Paul George et Marcus Morris s'est donc mérité le titre de « champions des remontées » pour 2021-2022 : c'était une troisième occasion cette année où ils comblaient un gouffre d'au moins 24 points pour finalement triompher.

Nous ne reverrons jamais de prestation de la sorte, probablement, à moins que Tyronn Lue et sa troupe ne nous réservent d'autres surprises pour leur prochain engagement face au Magic d'Orlando ce soir, le mercredi 26 janvier, à 19h00. Ils sont désormais neuvièmes à l'Ouest, opérant tout juste sous la barre des .500 (24-25), tandis que les Wizards glissent toujours plus bas au classement de la conférence Est, en 10e place (23-25).

À titre de note, ces derniers ont bien entamé la saison régulière avec un bilan initial de 10-3 pour demeurer premiers au classement durant plusieurs jours. Depuis, ils présentent toutefois une fiche de 13-22. Voilà qui n'aide pas à convaincre Beal de renouer ses liens de loyauté avec la franchise.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram