Les Ducks de l’Oregon ne font pas le poids face à UCLA

Publié le 11 mars 2023 par Pierre-Louis Mongrain

Jusqu’à la moitié de la deuxième demie, le match était équilibré et les partisans de l’Oregon pouvaient espérer une poussée offensive de leur équipe qui leur permettrait de prendre l’avance et gérer la fin de la rencontre. Puis, Tyger Campbell a pris les choses en main. Le garde des Bruins de l’UCLA a inscrit pas moins de 14 points dans les 10 dernières minutes pour donner à son équipe une victoire de 75-56 sur les Ducks dans la demi-finale du tournoi de la conférence PAC-12.

Signe que les choses ont dérapé en fin de match, les Ducks ont été surclassés 25-10 dans les 10 dernières minutes de la rencontre. La défaite met un terme à une série de quatre victoires consécutives et réduit presque à néant les chances de l’Oregon de participer au March Madness.

Pour ce qui est de la rencontre contre UCLA, les Ducks sont entrés dans le match en force en sachant qu’il n’y avait pas de lendemain. Dans les premières minutes, la défensive a été impressionnante avec deux blocs, deux interceptions et plusieurs passes contrées. Le travail a permis aux Ducks de s’installer dans le siège conducteur avec une avance de 12-10. Les deux équipes se sont échangés l’avance tout au long de la première demie, mais ce sont les Bruins qui menaient 32-30 à la pause.

UCLA est revenu très fort au début de la deuxième demie et les Ducks ont eu du mal à garder le rythme. Ils ont profité de la blessure du pivot Adem Bona pour revenir à trois points des Bruins et porter la marque à 44-41. Puis, le spectacle Tyger Campbell a débuté. Ayant déjà 14 points à son actif avec 10 minutes à jouer, il a marqué sept points sans riposte pour permettre aux Bruins de prendre une avance de 57-46.

Les Ducks n’ont pas été en mesure de trouver les ressources pour combler l’écart. Ils sont devenus spectateurs devant la machine UCLA. L’effondrement des Ducks en fin de match est à l’image de leur saison en dents de scie. Ils ont été capables du meilleur face à de bonnes équipes, mais ont aussi été coupables du pire face à des équipes à leur portée. Cette imprévisibilité leur a possiblement coûté une participation au March Madness.

Chez les Ducks, le Québécois Quincy Guerrier a bien fait avec 10 points et 3 rebonds. Will Richardson avec 10 points et 8 rebonds, Kel’El War avec 10 points et 5 rebonds et N’Faly Dante avec 8 points et 10 rebonds ont tous mis l’épaule à la roue dans la défaite.

Pour les Bruins, outre Tyger Campbell avec ses 28 points – son plus haut total en carrière -, Jaime Jacquez Jr. avec 18 points et 10 rebonds et David Singleton avec 12 points ont été les autres joueurs à inscrire 10 points et plus pour UCLA.

La saison des Ducks n’est toutefois pas terminée. Les joueurs devront attendre le 12 mars pour savoir si leur équipe est repêchée pour compléter le tableau du March Madness, qui débute le 14 mars. En étant classés 47e au pays, les Ducks n’ont pas les meilleures chances d’accéder au tableau, mais l’espoir repose sur le fait qu’ils ont tout de même des chances, aussi minces soient elles. S’ils ne sont pas sélectionnés, ils joueront pour une deuxième année consécutive le tournoi NIT, un tournoi regroupant les équipes qui n’ont pas reçu d’invitation au March Madness.

Partage

Par Pierre-Louis Mongrain

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram