Les espoirs des Warriors épatent la galerie en Summer League

Publié le 11 juillet 2022 par Louis-Éric Masse

Les Warriors dominent le circuit, que ce soit en saison régulière, en séries éliminatoires ou en Summer League. Les espoirs de l’équipe multiplient les prouesses et noircirent les feuilles de pointage comme personne.

Mac McClung

Tout récemment nommé recrue de l’année en G-League (2021-22), McClung continue son ascension dans le monde du basketball. Dans la victoire d’hier contre les Spurs, McClung s’est illustré avec ses 22 points, 6 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. 

Définitivement le meilleur joueur de la rencontre, les Warriors ont potentiellement trouvé une perle rare sur le marché des joueurs autonomes. Encore très jeune, l’Américain de 22 ans n’a disputé que deux matchs dans la NBA, soit un avec les Bulls et le dernier dans l’uniforme des Lakers.

Chez les Warriors, Mac est deuxième au chapitre des points, troisième en rebonds et premier dans les passes décisives et les interceptions.

Moses Moody

Meneur de la ligue d’été au chapitre des points, le shooting guard de 20 ans a pour sa part un peu plus d’expérience que la plupart des joueurs présents avec lui en Summer League. Déjà champion en titre, Moody est une étoile montante et progresse encore.

Sélectionné au 14e rang du repêchage de 2021, Moody a fait la navette entre San Francisco et Santa Cruz quelques fois, alternant entre la NBA et la G-League. Avec sa plus récente sortie (34 PTS, 5 REB, 2 BLK) en ligue d’été, il ne serait pas surprenant que le rôle de Moody soit bonifié au sein de l’alignement des Warriors, surtout avec le départ de Gary Payton II.

James Wiseman

Après avoir manqué l’entièreté de la dernière saison en raison d’une grave blessure au genou, le deuxième choix au total du repêchage de 2020 a disputé son premier match de basketball en plusieurs mois hier.

En 19 minutes sur les parquets, le centre a affiché 11 points, 2 rebonds et 2 contres. Rien d’exceptionnel, mais c’est un début qui est réussi compte tenu des circonstances. Wiseman est excité de revenir au jeu, et n’a pas hésité à jouer physiquement.

« Je me suis senti bien. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles je dois encore travailler, mon timing était mauvais, mais c’était mon premier match, je me suis amusé. »

James Wiseman

Jonathan Kuminga

Autre espoir des Warriors, Kuminga est un nom à surveiller dans les prochaines années. À sa saison recrue, le Congolais de 19 ans a participé au Rising Stars Challenge et a remporté un championnat, rien de moins. 

Troisième meilleur pointeur du club, Kuminga roule à une moyenne des 16.0 points, 4.5 rebonds et 3.5 passes. 

Ayant disputé 70 parties avec les Warriors la saison passée, il est clair que Kuminga a déjà fait ses preuves et pourra compter sur un plus grand rôle la saison prochaine.

En plus de ces quatre étoiles montantes, il faut ajouter au jeune noyau Kevon Looney (26 ans), Donte DiVincenzo (25 ans) et évidemment Jordan Poole (23 ans). Ceux qui en ont marre de voir les Warriors performer ne sont pas au bout de leur peine, car le futur semble très prometteur à Golden State.

La prochaine partie des Warriors aura lieu le 12 juillet alors que les Celtics de Boston tenteront d'obtenir leur revanche dans ce « rematch » des finales.

Partage

Par Louis-Éric Masse

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram