Les filles lanceront le Final Four vendredi soir

Publié le 30 mars 2022 par Philippe Bégin

Les demi-finales NCAA approchent à grands pas. Cela veut dire deux choses : (1) que tout le monde sera devant son écran vendredi soir pour regarder la compétition des hommes, mais surtout, (2) que tout le monde ont pris rendez-vous la veille pour le vrai début début du Final Four avec le tournoi des dames.

En direct de Minneapolis, les demi-finales de la première véritable March Madness du basketball féminin mettront en opposition plusieurs équipes de l’édition 2021 ainsi qu’un nouveau représentant. À 19 h ce 1er avril, les Gamecocks de South Carolina reviennent à l’avant-dernier tour affronter les Cardinals de Louisville. Puis à 21 h 30, ce sera au Cardinal de Stanford et aux Huskies de Connecticut de faire leur retour au carré d’as dans le dernier affrontement avant le match des finales le dimanche 3 avril.

Les Gamecocks de South Carolina

South Carolina fait un solide retour au Final Four en se débarassant de l'université d'Howard et de Miami aux premier et second tours, puis en s'imposant face à leur éternelle rival North Carolina 69-61 grâce à une monstrueuse performance d'Aliyah Boston (28 points, 22 rebonds) pour finalement terminer Creighton 80-50. USC termine premier de la Southeastern Conference pour la deuxième saison consécutive mené par la junior Aliyah Boston (16.8 PTS, 12.2 REB et 2.5 BLK cette saison), la favorite au John R. Wooden Award remis à la joueuse de l'année. L'an passé, les Gamecocks se sont inclinés contre Stanford, les championnes en titre. Elles pourront prendre leur revanche en battant Stanford en final, à conditionnant de l'emporter contre Louisville vendredi soir.

Les Cardinals de Louisville

Les Cardinals de Louisville qui finissent deuxième de la Atlantic Coast Conference se sont imposés dans leurs victoires face à UAlbany, Gonzaga, Tennesse puis Michigan. Cela fut rendu possible grâce aux performances de la sophomore Hailey Van Lith, qui moyenne 21.5 PTS et 4.0 REB sur les quatre premiers tours du tournoi en inscrivant au moins 20 points lors de chacun des quatre matchs, une première pour une Cardinal. Les Cardinals se sont également inclinés face à Stanford l'an passé, cette fois au Elite Eight. En battant USC vendredi, ils auront également une chance de revoir leur rival.

Le Cardinal de Stanford

Les championnes en titre sont de retour cette année avec la même détermination que sur l'exercice 2020-2021. Après avoir blanchi le Pac-12 (16-0) pour une indiscutable première place au sommet de la conférence, les filles menées par la sophomore Cameron Brink (13.4 PTS, 8.1 REB, 2.6 BLK), la junior Haley Jones (12.9 PTS, 7.8 REB, 3.7 AST) et la senior Lexie Hull (12.7 PTS, 5.2 REB, 2.0 AST, 2.2 STL) ont à nouveau marché sur leur concurrence pour une nouvelle prestation au Final Four. Si le Cardinal retourne en final cette année, ce sera pour défendre son titre de champion face à l'un de ses adversaire du Final Four ou du Elite Eight précédent (USC ou Louisville). Il est possible que son adversaire lui colle un vrai défi, mais c'est aussi une opportunité pour Stanford d'assurer une remarquable domination en NCAA sur le début de la décennie 2020 en remportant le doublé. Avant une telle finale toutefois, la première équipe du Pac-12 devra sortir vainqueur de son match contre les Huskies de UConn.

Les Huskies de Connecticut

UConn a également terminé premier de sa conférence, la Big East, malgré une saison dérangée par la blessure de sa star Paige Bueckers qui a dû s’absenter pour 19 matchs. Lorsqu’elle a pu jouer cette saison, Bueckers a moyenné 14.7 PTS, 3.9 REB, 4.0 AST, 1.5 STL et 0.6 BLK dans son année sophomore. Elle a remporté le trophée Naismith en 2021, en tant que freshman, une première chez les femmes, et est déjà vue par plusieurs, notamment la légende Diana Taurasi, comme l’une des meilleures joueuses de sa génération. Bueckers a eu l’occasion de justifier son statut en soulevant son équipe lors de leur affrontement du Elite Eight contre l’université de North Carolina State dans une bataille qui s’est terminée en double prolongation et qui a permis à UConn et à leur entraineur-chef Geno Auriemma de participer à leur quatorzième Final Four consécutif. Bueckers a terminé son match avec 27 points (10/15 au tir) en 45 minutes de jeu.

Voici donc les deux affiches qui auront lieu vendredi soir au Final Four féminin. Le talent et une forte compétition seront au rendez-vous et on espère que vous aussi avant de se préparer pour les demi-finales masculines.

Partage

Par Philippe Bégin

Philippe est devenu chroniqueur pour AlleyOop360 en janvier 2022. Depuis son jeune âge, le basket a forgé son identité et maintenant, il souhaite laisser son propre impact sur le monde de la balle orange en partageant sa passion avec tous ceux qu’il rencontre.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram