Les Lakers atteignent le fond du tonneau

Publié le 28 mars 2022 par Liam Houde

Ça y est, la dégringolade des Lakers au classement les voit maintenant en plus grand danger que jamais de ne pas participer à l'après-saison, après que les Pelicans soient revenus d'un déficit de 23 points pour s'emparer de la neuvième tête de série à l'Ouest, reléguant Los Angeles au 10e et dernier rang pour accéder au tournoi de play-in. Le couteau a ensuite été tourné dans la plaie des Lakers lorsque LeBron James a subi une blessure à la cheville, le soir même où il dépassait la barre des 37 000 points en carrière.

La Nouvelle-Orléans s'en est sortie avec le gain 116-108. Beaucoup à déballer ici.

À 37 ans, James est devenu le plus jeune athlète de l'histoire à enregistrer 37 000 points totaux en saison régulière, lui qui est en voie de détrôner Kareem Abdul-Jabbar au sommet du palmarès des marqueurs d'ici la fin de sa carrière. Il accomplissait le fait d'armes dimanche au son de 39 points, 9 rebonds, 5 passes décisives et 1 contre en 41 minutes de jeu, le tout en convertissant sept de ses 13 tentatives depuis le périmètre.

D'ailleurs, King James devait composer sans tous ses moyens pour environ la moitié de sa grandiose performance, lui qui s'est tordu la cheville en début de rencontre, blessure qui n'a pas sembler trop le gêner d'abord. C'est seulement après le match que LeBron a avoué l'étendue de la douleur qu'elle lui faisait vivre.

« Je n'ai aucune idée comment j'ai pu terminer le match, pour être honnête, après avoir regardé la séquence, » a dit LeBron James en conférence d'après-match à Dave McMenamin de ESPN. « C'était une sale (nasty) blessure. »

Le mot « horrible » a également été utilisé pour décrire la douleur, en conférence. Alors que la superstar des Lakers affirmait qu'elle ne serait pas demeurée sur le terrain s'il ne s'agissait pas d'une rencontre d'une telle importance pour le classement, LeBron n'écarte pas non plus la possibilité de s'absenter quelques joutes afin de récupérer – même s'il maintient qu'il déteste être tenu à l'écart.

Dans le sillage de cet événement, L.A. a glissé au 10e rang de sa conférence et les Spurs de San Antonio ne sont maintenant plus qu'à un match de grimper dans le paysage du play-in et de troquer sa 11e place à James et Cie. Si le Lakeshow devait terminer sa campagne avec une croix sur les séries pour une deuxième occasion depuis que LeBron est en Californie, la déception serait incommensurable, particulièrement après l'assemblage du « Big Three » avec Anthony Davis et Russell Westbrook.

Avec seulement huit autres engagements à l'horaire pour la troupe de Frank Vogel, la tension ne peut être qu'à son comble.

Dans le cas du camp triomphant de la partie d'hier, on poursuit une ascension entamée depuis quelques semaines lorsque CJ McCollum est débarqué en Louisiane, question de compenser pour un horrible départ à la saison. Brandon Ingram s'est absenté de 10 joutes pour La Nouvelle-Orléans avec une blessure à la cuisse, mais a été en mesure de revenir au jeu à temps pour le duel avec son ancien club – et il a été un élément décisif de la victoire.

Ingram s'est illustré de 26 points, 7 rebonds et 5 mentions d'aide à son retour. L'ailier n'a pas montré de signe de rouille lorsqu'il a mené les siens dans la colonne des points, vers une remontée spectaculaire. La priorité des visiteurs a monté jusqu'à 23 points à son apogée, en fin de première demie, mais New Orleans est sortie des vestiaires en lion pour signer des quarts de 41 points, puis de 26 points, tandis que Los Angeles n'en récoltait que 39 en deuxième demie.

Jonas Valanciunas a contribué au vaillant effort des Pels avec un production de 19 points et 12 rebonds et la recrue Trey Murphy marquait 21 points. Autre guard de première année, Jose Alvarado y allait de seulement 4 points et 2 rebonds seulement quelques heures avant de signer une entente de prolongation de contrat pour quatre ans et 6,5 M$, avec un maximum possible de 7,3 M$.

Cette jeune édition des Pelicans qui attend le retour de Zion Williamson en 2022-2023 est en position de faire du bruit dans le play-in afin de potentiellement vivre une première ronde de séries depuis 2018 lorsqu'ils se sont inclinés face aux Warriors de Golden State au deuxième tour des éliminatoires. Ils bénéficient aussi du bris d'égalité avec les Lakers, grâce au gain d'envergure hier soir.

Leur prochain défi arrivera à Portland lorsque les Pels rendront visite aux Trail Blazers, mercredi prochain, à 22h00. Le Mauve et Or affrontera un excellent groupe de Mavericks à Dallas, mardi soir à 19h30. Le calendrier restant de cette unité en déroute inclut des joutes contre les Nuggets, Suns, Warriors et Jazz.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 15

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram