Les Mavericks mettent un bâton dans les roues des Grizzlies

Publié le 15 janvier 2022 par Liam Houde

C'étaient 11 victoires consécutives que signaient Ja Morant et les Grizzlies de Memphis avant de frapper un mur vendredi soir lorsqu'ils ont rencontré les Mavericks de Dallas. Luka Doncic y est allé d'un deuxième triple-double en trois matchs pour mener les siens vers un convaincant triomphe au compte de 112-85.

La défense collective des Mavericks a connu un bond important entre cette campagne et la dernière – après leur changement d'entraîneur-chef –, alors que leur cote défensive surprenante se situe au cinquième rang de la NBA au moment d'écrire ces lignes. Et c'était d'autant plus apparent hier soir lorsque ces derniers ont limité l'impressionnante force de frappe des Grizzlies à seulement 85 points.

Luka avait main mise sur beaucoup pour les Mavs dans ce gain, en 31 minutes de jeu, lui qui accumulait 27 points, 12 rebonds et 10 mentions d'aide. Le Wonderboy parvient à maintenir un triple-double de 24 points en moyenne à ses quatre derniers matchs, alors qu'il récoltait vendredi son 40e en carrière.

Personne n'a atteint cette marque aussi rapidement que Doncic dans l'histoire de la ligue, outre Oscar Robertson.

La thématique de la rencontre pour les visiteurs en était toutefois une d'unité; les hommes de Jason Kidd étaient nombreux à contribuer à l'effort gagnant, et c'est vrai à travers leurs 10 derniers engagements (8-2). Dallas y ont connu une véritable ascension au sein du classement de conférence, eux qui sont désormais confortables au 5e rang de l'Ouest.

Sept joueurs contribuaient de 10 points ou plus pour les Mavs : Luka Doncic (27), Jalen Brunson (15), Dorian Finney-Smith (13), Dwight Powell (13), Tim Hardaway Jr (16), Reggie Bullock (10) et Marquese Chriss (15).


Pour l'équipe devenue troisième dans ce même tableau, le ballon peinait à trouver le centre de l'anneau dans la joute. Memphis a décoché du périmètre avec un rendement de 22% (7/31), puis de 38% au total, collectivement. Le contraste entre les deux clubs était également évident aux chapitres des points dans la clé (72 contre 50) et des points en transition (23 contre 11).

Ja Morant a terminé sa soirée de travail avec 18 points, 5 rebonds, 8 passes décisives et 2 interceptions, tout de même, mais les productions des autres partants laissaient à désirer. Seul Desmond Bane (16 points) a dépassé la barre des 10 points dans le cinq majeur, après Ja.

Si le revers fait mal aux Grizzlies, il s'agit aussi d'une opportunité de prendre un pas de recul et de s'en servir comme une leçon afin d'encore mieux se relever et de commencer à bâtir une autre séquence victorieuse.

Le nombre 11 représentait le plus haut total de victoires de suite dans l'histoire de la franchise. Même les excellentes formations de l'ère Grit n Grind avec Marc Gasol, Mike Conley, Zach Randolph et Tony Allen ne sont jamais parvenues à rejoindre ce plateau. Il y a donc raison de se réjouir pour cette jeune édition des Grizz qui est encore loin de son plein potentiel.

Les deux concessions les plus en feu dans l'Ouest croiseront le fer à nouveau dans un match revanche pour Memphis, le 23 janvier prochain. Il s'agira du quatrième affrontement entre les deux jeunes et prolifiques formations; les Mavericks ont présentement l'avantage 2 à 1.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram