Les perdants de la date limite des transactions

Publié le 11 février 2022 par Alexis Goulet

Après avoir établi quelles équipes ont bien fait, il est maintenant temps de se tourner vers les franchises pour qui la date limite des transactions n’a pas eu les résultats escomptés. Quelques formations regarderont peut-être en arrière et vivront dans le regret dans les prochains mois, voire les prochaines années. Liam Houde a d’ailleurs rapatrié toutes les transactions de la date butoir, juste ici, pour vous permettre de vous faire votre propre idée.

 Mavericks

Dallas est déjà une équipe avec un bon backcourt. Luka Doncic, Tim Hardaway Jr. et Jalen Brunson faisaient le boulot depuis le début de la saison, mais l’organisation a décidé de se départir de Kristaps Porzingis pour obtenir les services de Spencer Dinwiddie et Davis Bertans, deux joueurs avec des contrats qui ligotent les mains des Mavericks pendant encore quelques saisons. Le faramineux contrat de Porzingis n’est plus un problème pour Dallas, mais l’ajout de ces deux joueurs ne vient pas améliorer la situation pour autant. Idem pour les lacunes du club dans le frontcourt.

Trail Blazers

Portland représente pour moi l’une des pires équipes de la NBA, encore plus depuis que la date butoir est passée. L’idée de démolir complètement l’équipe dans le but de la reconstruire autour de Damian Lillard était la bonne, mais les Blazers n’ont pratiquement rien obtenu en retour de quatre joueurs d’impact. Norman Powell, Robert Covington, CJ McCollum et Larry Nance Jr. ont quitté. Josh Hart s’amène en plus de quelques choix au repêchage, une jeune recrue prometteuse mais incertaine en Keon Johnson et des joueurs qui seront sans contrat à la fin de la saison. Il faudra réellement se demander jusqu'où la patience de Damian Lillard pour cette franchise ira. L’organisation devra réellement trouver le moyen d’améliorer sa formation cet été, et aura la possibilité de le faire. Sinon, il est possible que la patience de la vedette atteigne sa limite.

Kings

Les partisans des Kings de Sacramento ont probablement trouvé la semaine longue. Malgré l’arrivée de Domantas Sabonis, qui vient diversifier l’offensive des Kings, le départ de Tyrese Haliburton est incompris par plusieurs, même par le principal intéressé qui semble avoir un goût amer de sa situation en Californie. 

Haliburton était probablement la meilleure monnaie d’échange des Kings, et Sacramento pourrait rapidement regretter sa décision. L’arrivée de Sabonis vient aider la cause des Kings à court terme, et pourrait peut-être même permettre à l’équipe de tenter sa chance pour les séries éliminatoires, mais l’impact de Sabonis ne sera probablement pas assez grand pour avoir une véritable chance cette saison. Il faut aussi mentionner que Buddy Hield et Tristan Thompson ont également été joints à Haliburton pour prendre le chemin de l’Indiana.

L’arrivée de l’ancien des Pacers aurait pu faire beaucoup plus de sens si l’organisation avait été en mesure d’échanger Richaun Holmes, mais il demeure en Californie pour le moment. Sacramento a également obtenu les services de Donte DiVincenzo, mais Marvin Bagley III a pris le chemin de Detroit. Les Kings ont-ils fait un pas vers l'avant pour en faire trois vers l'arrière?

Lakers

L’inaction des Lakers à la date limite place l’équipe sur cette liste. LeBron James se fait vieillissant, même si l’on ne veut pas l’admettre, et la cohésion semble très difficile à Los Angeles. Les Lakers ont peu de relève, chutent continuellement au classement et semblent plus loin que jamais d’être une équipe dominante de la conférence de l’Ouest. La franchise hollywoodienne semble toutefois intéressée par les services de Dennis Schröder sur le marché des joueurs qui seront rachetés par leur équipe respective, mais est-ce réellement ce qui pourrait redresser le navire? Permettez-moi d’en douter.

Knicks 

Tout comme les Lakers, les Knicks ont regardé le train passer, sans régler leurs problèmes à l’interne. Outre la transaction amenant Cam Reddish sur le banc des Knicks pour la majorité des matchs qu’il a disputé, une transaction qui a d’ailleurs coûté un choix de premier tour à New York, l’équipe n’a rien fait. Les deux plus gros marchés de basketball de la NBA sont restés figés, et ça n’augure rien de bon pour le reste de la saison.

https://alleyoop360.com/2022/02/11/les-gagnants-de-la-date-limite-des-transactions/

Partage

Par Alexis Goulet

Détenteur de la page Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop 360 lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à faire sa place dans le monde du sport, il est présentement étudiant au baccalauréat en journalisme de l'UQAM.

1 2 3 5

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram