Les Raptors battent aisément les Lakers sur la route

Publié le 15 mars 2022 par Dominic Gildener

Lundi soir, la saison catastrophique s’est poursuivie pour les Lakers alors qu’ils ont perdu à domicile par la marque finale de 114-103 face aux Raptors, 24 heures après avoir subi une défaite humiliante aux mains des Suns. De leur côté, les hommes de Nick Nurse continuaient un long voyage à l’ouest rempli de succès en enchaînant une quatrième victoire consécutive.

Dès les premières minutes de la partie, Toronto s’est imposé à l’intérieur. Scottie Barnes était très agressif. La recrue a marqué les trois premiers paniers de son club, tous près de l’anneau. Après seulement deux minutes de temps de jeu, les visiteurs menaient 9-0. Une fois arrivés à la moitié du premier quart, les Raps avaient déjà créé un écart de 19 points (21-2).

Barnes, qui a terminé sa soirée avec 21 points, avait accumulé un total de 15 points à la fin du premier quart-temps.

Un soir après avoir perdu la première période par 26 points (48-22), le Lakeshow s’est à nouveau fait humilier dès le départ lundi et tirait de l’arrière de 21 points (33-12) après avoir joué 12 minutes de basketball.

L’histoire de la partie se résume en quelques éléments clés. Le plus important de ceux-ci étant la bataille des rebonds, que Toronto a gagnée aisément (64-43). Comme ils ont l’habitude de le faire, les joueurs de l’effectif torontois ont dominé la catégorie des rebonds offensifs en en prenant 10 de plus que leurs adversaires (19-9).

Pascal Siakam a continué de jouer à un haut niveau, comme il l’a fait durant la majorité de sa campagne 2021-2022. Le forward a inscrit 27 points, 11 rebonds et 5 passes décisives. Gary Trent Jr a enregistré 28 points et Chris Boucher a encore une fois été le meilleur joueur en sortie de banc pour la franchise canadienne, terminant avec 13 points et 8 rebonds. 

LeBron frustré

LeBron James a refusé de parler aux membres des médias après la dure défaite; quelque chose que joueur étoile fait rarement. Il était facile de lire de la frustration sur le visage du numéro 6 à plusieurs reprises pendant la rencontre. À un certain moment, il s’est même fâché contre ses coéquipiers parce qu’ils n’arrivaient pas à s’emparer d’un rebond.

Il y a aussi eu un moment cocasse entre LBJ et Barnes.

Bref, au-delà de ces quelques instants, le langage corporel du King parle de lui-même récemment et il en dit long sur sa façon de percevoir la situation actuelle de son organisation.

Les Lakers ont une fiche de deux victoires et huit défaites depuis le retour de la pause du Match des étoiles. Leurs deux gains sont survenus lorsque James a marqué 50 points ou plus.

La fameuse époque du surnom LeBronto semble être loin derrière. Rappelons-nous que LBJ écrasait les Raps de façon humiliante lors de la plupart des parties entre Cleveland et Toronto il y a quelques années. Depuis son arrivée à Los Angeles, LeBron n’a même pas réussi à triompher une fois contre Nick Nurse et ses hommes en six tentatives.

Malgré des hauts et des bas au cours des dernières semaines, les Raptors vont terminer leur voyage de cinq matchs à l’ouest mercredi face aux Clippers et pourraient revenir au Canada invaincus avec une victoire face à Ty Lue et compagnie. Ils y croiseront à nouveau les Lakers pour un deuxième duel en une semaine.

À lire :

https://alleyoop360.com/2022/03/15/karl-anthony-towns-marque-60-points-transporte-les-timberwolves/
https://alleyoop360.com/2022/03/15/nikola-jokic-remporte-son-duel-avec-joel-embiid/

Partage

Par Dominic Gildener

Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram