Les Raptors s'inclinent de peu contre des Celtics sans Tatum

Publié le 22 janvier 2023 par Maël Brunet

Privés de Jayson Tatum, les Celtics se sont imposés 106-104 à Toronto grâce à Jaylen Brown et aux 62 points du banc, et restent ainsi invaincus depuis neuf rencontres. Malgré un presque triple-double de Pascal Siakam, les Raptors enchaînent, eux, une troisième défaite.

Dans un match marqué par les blessures, avant et pendant la rencontre, les Celtics ont triomphé des Raptors 106-104 alors qu'ils partaient avec le plus gros désavantage en l'absence de Jayson Tatum, gêné au poignet gauche.

Toronto évoluait également sans l'une de ses pièces maîtresses, à savoir Fred VanVleet, blessé aux côtes. En son absence, le cinq majeur de Nick Nurse a redoublé d'efforts pour offrir une réelle résistance à la meilleure équipe de la ligue.

Pascal Siakam a montré la voie avec 29 points à 14/23 au tir (60.9%), mais 0/4 derrière l'arche, 9 rebonds et 10 mentions d'aide. Il a pu compter sur les 22 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 contres et 3 interceptions de Gary Trent Jr. et les 17 points, 11 rebonds, 2 contres et 2 interceptions de Precious Achiuwa.

Plus discrets, O.G. Anunoby et Scottie Barnes ont tout de même contribué avec respectivement 12 et 10 points.

Le reste de l'équipe ne leur a pas emboîté le pas et les remplaçants des Raptors n'ont inscrit que 14 points. Un total bien insuffisant pour rivaliser avec les 62 unités du banc des Celtics, notamment grâce à 23 points de Malcolm Brogdon et 25 de Grant Williams, son record en carrière.

Mais, sans Jayson Tatum, c'est évidemment Jaylen Brown qui a pris les rênes de l'attaque de Boston. L'arrière a compilé 27 points à 10/23 au tir (43.5%), dont 4/8 du 3-points (50%) et 3/3 aux lancers francs, 8 rebonds, 6 mentions d'aide et 3 interceptions.

Pourtant, malgré un très bon premier quart-temps de Brown et une deuxième période monstrueuse de Grant Williams, les Celtics ont subi la loi du collectif canadien lors de la première mi-temps. Grâce à quatre joueurs au dessus des 10 points, les Raptors sont rentrés aux vestiaires avec l'avantage (57-50).

La situation ne va pas s'améliorer pour Boston qui se retrouve privée de Marcus Smart et Robert Williams à la reprise à cause de blessures à la cheville et au genou. C'est le moment choisi par Malcom Brogdon pour accélérer le rythme et permettre à son équipe de réduire l'écart avant d'entrer dans le dernier quart (85-81).

Une ultime période dominée par Payton Pritchard qui y inscrit ses 12 points du match. C'est lui qui redonne l'avantage aux Celtics d'un tir à 3-points avec 11 minutes à jouer et c'est encore lui qui inscrit un tir derrière l'arche à moins de deux minutes de la fin pour donner un avantage décisif à son équipe.

Cette défaite fait chuter Toronto à la douzième place de l'Est avec son bilan de 20 victoire pour 27 revers qui l'éloigne de plus en plus des places pour disputer le tournoi de play-in.

Partage

Par Maël Brunet

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram