Les Rockets croient à un marché pour John Wall

Publié le 12 avril 2022 par Louis-Éric Masse

Le dossier du vétéran de 31 ans John Wall, qui n’a pas joué plus de 45 matchs en une saison depuis 2017, est loin d’être terminé. Dans sa dernière entrevue de la saison, Wall a affirmé qu’il comptait exercer sa « player option », car il veut revenir sur les parquets.

Pour bien comprendre la situation, voici un survol des derniers développements : 

D’abord, il ne faut pas oublier les beaux jours que Wall a connu à Washington. Cinq sélections consécutives au Match des étoiles entre 2013 et 2018, juste avant sa tristement célèbre blessure. Entre 2018 et 2020, Wall a eu beaucoup de difficultés à rester en santé.

Le 2 décembre 2020, onde de choc dans la NBA. John Wall est échangé aux Rockets contre Russell Westbrook. Arrivé au Texas, celui que l’on surnomme « Optimus Dime » pour ses passes spectaculaires a joué 40 parties lors de sa première saison, avant d’être cloué au banc.

Et c’est un éternel recommencement pour lui depuis. Il n’a pas disputé un seul match cette saison, même si les Rockets ont terminé l’année avec une fiche de 20 victoires et 62 défaites, le pire bilan de la ligue. Houston, qui veut se concentrer sur le futur, refuse de faire jouer un vétéran comme Wall.

Ce qui nous amène donc à aujourd’hui. Wall a annoncé qu’il restera avec les Rockets et que la balle est dans leur camp. Évidemment, ce geste ne surprend personne. Même avec tout ce qui est énoncé plus haut, Wall est le deuxième joueur le mieux payé de la NBA. N’ajustez pas votre appareil : Wall n’a pas joué un seul match et a tout de même empoché 44 millions de dollars.

Rafael Stone, directeur général des Rockets, est optimiste. Selon lui, il y aura une demande pour Wall, même malgré la conjoncture salariale et médicale qui l’entoure. Et qu’adviendra-t-il si aucune équipe n’appelle ? Wall et les Rockets négocieront pour racheter son contrat. 

« On traversera ce pont rendu là. »

Rafael Stone

Stone n’a pas l’air pressé d’échanger Wall, lui qui a souvent réclamé du temps de jeu. Le dossier est encore à suivre, mais il est intéressant de voir si le meneur renoncera à un contrat aussi lucratif pour trouver un nouveau domicile.

Partage

Par Louis-Éric Masse

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram