Les Warriors se qualifient au deuxième tour malgré un immense Nikola Jokic

Publié le 28 avril 2022 par Maël Brunet

Golden State a remporté sa série de premier tour ce mercredi en battant les Nuggets 102-98 au Chase Center. Denver aura offert une belle résistance aux hommes de Steve Kerr, mais l'absence de soutien pour Nikola Jokic aura été insurmontable tout au long des cinq matchs. L'équipe du Colorado part en vacances bien méritées tandis que les Californiens avancent en demi-finale de conférence.

En alignant Curry, Poole, Thompson, Wiggins et Green dès le début de la rencontre, Steve Kerr a voulu faire comprendre à son homologue Michael Malone qu'il souhaitait en finir dans ce cinquième match. Les Warriors ont pourtant eu du mal à se défaire des Nuggets qui, avec l'énergie du désespoir, leur ont offert une résistance très sérieuse.

Il faut dire que le cinq majeur californien n'a pas été aussi efficace qu'escompté. Jordan Poole, pourtant en feu sur cette série, n'était pas dans son match. Ce sont seulement 8 points à 3/10 au tir qui viennent remplir sa feuille de statistiques.

Klay Thompson et Draymond Green, tout comme Andrew Wiggins, auront été précieux défensivement avec respectivement 9 rebonds et 4 interceptions pour le premier et 3 contres pour le second. Leur apport offensif aura été plus limité. Thompson, qui était lui aussi en grande forme depuis le début de la série, n'a converti que cinq de ses 13 tentatives au tir (38.5%) pour 15 points.

Heureusement pour les Warriors, Stephen Curry a répondu présent pour sa première titularisation de la série. Il a inscrit 30 points auxquels s'ajoutent 5 rebonds et 5 mentions d'aide. Il a surtout été précieux lors du quatrième quart et notamment en toute fin de rencontre puisqu'il a permis à Golden State de prendre un avantage décisif grâce à une pénétration conclue par un lay-up à 30 secondes du buzzer final.

Un quatrième quart où le Chef a pu compter sur l'apport défensif habituel de Gary Payton II, mais aussi offensif puisqu'un peu avant la moitié de la dernière période, c'est bien le fils du Glove qui ramène les Warriors devant avec un tir à 3 points. C'est d'ailleurs 10 de ses 15 points qui seront inscrits dans cet ultime quart.

Lors de ce match, Curry a inscrit cinq tirs derrière l'arche. C'est la 49ème fois de sa carrière qu'il en inscrit au moins cinq lors d'une rencontre d'après-saison, soit autant que Klay Thompson et Ray Allen réunis.

Malgré cette élimination dès le premier tour, Nikola Jokic n'aura absolument rien à regretter ou à se reprocher lorsqu'il regardera en arrière. Le Serbe aura tout donné pour son équipe durant l'entièreté de la saison et aura fait de Denver une équipe compétitive malgré le vide laissé par les absences de Michael Porter Jr. et Jamal Murray.

Ce n'est pas un hasard si le score du match 5 est aussi serré. Denver a mené une grande partie de la rencontre, et ce, grâce à la nouvelle performance de son pivot. En 32 minutes, le Joker compile 30 points, 19 rebonds (neuf dans le premier quart), 8 passes décisives et 2 contres à 12/18 au tir.

Lors de la conférence de presse d'après match, Draymond Green fera l'éloge de Nikola Jokic.

« Je lui ai dit merci de m'avoir rendu meilleur. C'est un honneur et un plaisir de jouer contre quelqu'un d'aussi talentueux. En général, les joueurs très talentueux sont un peu soft. Il est très loin d'être soft. »

Draymond Green

Les Warriors sont désormais dans l'attente de la fin de série entre Memphis et Minnesota. Les Grizzlies mènent 3-2 et auront l'occasion de terminer le travail ce vendredi 29 avril à Minneapolis.

Partage

Par Maël Brunet

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram