Les Warriors viennent à bout des Cavaliers sans leurs titulaires

Publié le 21 janvier 2023 par Maël Brunet

Les Warriors se déplaçaient hier soir à Cleveland avec une liste de blessés conséquente. Malgré les absences de Curry, Thompson, Green et Wiggins, ils l'ont emporté 120-114 grâce aux 32 points de Jordan Poole.

Il n'y a pas si longtemps, une rencontre entre les Warriors et les Cavaliers était un véritable évènement en NBA. Si Golden State est le champion en titre et que Cleveland fait partie des meilleures formations de l'Est, la rencontre d'hier n'avait, sur le papier, rien de réellement passionnante.

Et pour cause, un nombre d'absents ahurissant. Du côté des Cavaliers, Donovan Mitchell et Ricky Rubio n'ont pas pris part au match, tandis que pour les Warriors, pas moins de six joueurs blessés étaient écartés des parquets.

Des noms tels que Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Andrew Wiggins qui représentent tout simplement quatre des cinq titulaires californiens. Dans ces conditions, une victoire des hommes de Steve Kerr semblait relever du miracle.

Et pourtant, un homme a su profiter de ce chaos pour briller, au point d'offrir la victoire à Golden State. Jordan Poole a terminé la rencontre avec 32 points à 10/23 au tir (43.5%), 5/12 derrière l'arche (41.7%) et 7/8 (87.5%) de la ligne de charité.

Lors de sa performance, l'arrière est devenu le plus jeune joueur de l'histoire des Warriors à atteindre les 500 3-points inscrits et le troisième plus rapide puisqu'il lui a fallu 230 matchs pour atteindre cette marque. C'est neuf de plus que Curry (221) et 16 de plus que Thompson (214).

Cependant, Poole n'aurait pas pu offrir cette victoire à sa franchise seul. Il a bien été accompagné sur les lignes arrières par les 22 points et 8 mentions d'aide de Ty Jerome. Donte DiVincenzo a également contribué au scoring avec 17 points, mais une plus faible adresse (38.5%, 5/13).

Comme souvent, Kevon Looney a rempli son rôle de parfait soldat en captant 17 rebonds, dont 6 offensifs, et en bloquant 2 tirs.

En face, les joueurs de Cleveland ont aussi répondu présent et, en l'absence de Donovan Mitchell, ils se sont ralliés derrière Darius Garland. Le meneur s'est illustré de 31 points et 10 mentions d'aide et a lui aussi pour compter sur 22 et 17 points de Caris LeVert et Evan Mobley.

C'est donc à armes égales que les deux équipes se sont affrontées dans un match serré où le moindre écart peut faire la différence. Cette différence, Jordan Poole l'a faite dès le premier quart-temps en permettant à son équipe de prendre un avantage 33-28 grâce à ses 11 points à 3/3 derrière l'arche.

Après un deuxième quart durant lequel les deux formations ne parviennent pas à se départager (31-31), Poole se chargera d'offrir un avantage décisif aux Warriors dans la troisième période en inscrivant 10 points.

Une avance suffisante pour résister au retour du duo Garland-LeVert dans le dernier quart-temps et pour permettre à Golden State de s'imposer 120-114.

Partage

Par Maël Brunet

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram