Luka Doncic fait son premier match à 50 points

Publié le 11 février 2022 par Liam Houde

Décidemment, Luka Doncic a quelque chose contre les Clippers. La superstar des Mavericks a signé jeudi soir son tout premier match d'au moins 50 points en carrière, face à Los Angeles, permettant à Dallas de défendre son domicile avec un gain de 112 à 105. Bien sûr, Luka s'est tâché de réécrire quelques records au passage…

Seulement quelques heures après le départ de Kristaps Porzingis dans un important échange, Doncic a voulu faire à nouveau démonstration qu'il n'avait pas besoin de KP pour connaître du succès. À titre de note, les Mavs ont une meilleure fiche cette année (67% de victoires) lorsque Doncic joue sans KP, qu'avec lui (65% de victoires).

Le meneur de jeu slovène a donc terminé sa soirée de travail hier avec une historique récolte de 51 points, 9 rebonds, 6 mentions d'aide, 1 interception et 1 contre, sur un rendement total de 65% et de 50% du périmètre (7/14). Il signait d'ailleurs la joute d'un premier quart-temps ahurissant de 28 points (10/13 du terrain), soit le plus haut total en un quart en 2021-2022. Il y avait de la Luka Magic dans l'air à l'American Airlines Center.

La prestation est devenue la toute première d'au moins 50 points, 5 rebonds et 5 passes dans l'histoire des Mavericks alors qu'il égalait Dirk Nowitzki pour le plus haut total de points marqués en un seul match de saison régulière pour la franchise. La dernière fois qu'un joueur de Dallas dépassait la barre mi-centenaire, c'était Dirk qui inscrivait 53 points en séries éliminatoires de 2004.

Drôlement, le Slovène de seulement 22 ans semble toujours se dépasser lorsqu'il voit les maillots des Clippers dans la zone opposée. Les deux occasions où Luka Doncic a participé aux éliminatoires, il faisait face aux Clips dans le cadre du premier tour, mais s'est incliné à chaque fois – en six matchs en 2020, puis en sept matchs en 2021.

Serait-ce donc possible que Doncic aurait quelque chose à prouver contre la deuxième franchise hollywoodienne? Apparemment, ses performances affirment que c'est bien le cas, et qu'il y a ici les ingrédients d'une rivalité. Le Wonderboy enregistre en moyenne 32.0 PTS, 8.3 REB et 8.9 AST par rencontre face aux Clippers, en carrière (calendrier régulier et séries confondus).

Les plus récentes recrues de son équipe, Spencer Dinwiddie et Davis Bertans, n'ont pas enfilé leurs chaussures à l'occasion de l'affrontement, mais Dorian Finney-Smith a bien fait tout juste quelques moments après avoir signé une prolongation de contrat valant 52 M$ pour quatre ans. Le forward y est allé de 12 points, 7 rebonds, 3 interceptions et de la défensive hors pair contre L.A.

Ces derniers, plus démunis sans Kawhi Leonard et Paul George ont dépendu des productions de Marcus Morris (21 points), Reggie Jackson (18 points, 8 passes décisives) et Norman Powell (19 points, 6 rebonds, 6 passes décisives). Or, personne n'a su répondre à l'assaut de Doncic, et un rendement collectif de 48% au tir ainsi que 52 points dans la clé ont finalement été en vain dans le revers.

Gagnants de quatre de suite, les Mavericks de Dallas ne sont plus qu'à 1.5 matchs de s'emparer du quatrième rang dans la conférence de l'Ouest, qui appartient aujourd'hui au Jazz de l'Utah. Doncic et sa bande croiseront encore le fer avec leurs rivaux de Los Angeles samedi soir, le 12 février, à 20h00.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram