Miami pourrait signer Bradley Beal cet été

Publié le 22 mars 2022 par Philippe Bégin

À l’entre-saison 2022, Bradley Beal, joueur étoile des Wizards de Washington, sera éligible à une extension de contrat à hauteur de 245,6 M$ sur 5 ans avec la franchise de DC. Selon les dires du joueur, ce dernier semble se diriger pour retourner avec l’équipe qui l’a repêché en 2012. Cependant, Beal est l’un des joueurs à avoir été le plus impliqué dans des rumeurs de transferts depuis presque cinq ans et nombreuses sont les équipes NBA qui seraient prêtes à revoir leur effectif afin d’y intégrer l’un des meilleurs arrières de sa génération. Le candidat n° 1 pour effectuer une telle opération selon Shams Charania : le Heat de Miami.

Avant de récupérer James Harden à la date limite des transferts de 2021-2022, les 76ers de Philadelphie avaient essayé de monter un échange autour de Ben Simmons contre Beal. À l'époque, ce dernier aurait eu la possibilité de quitter la capitale nationale s’il l'avait déclaré.

« Plusieurs sources disent que les 76ers travaillaient durant la saison sur un échange potentiel. Beal se trouvait devant la décision de forcer un échange pour quitter Washington et Philadelphie avait un intérêt proéminent à la date limite s’il [Beal] était apte à jouer avec sa blessure au poignet. L’offre des 76ers aurait été centrée autour de Simmon et des choix au repêchage, disent des sources. Plusieurs équipes au-delà de Philadelphie se seraient engagées si les Wizards avaient ouvert les conversations, mais ça ne s’est jamais produit. Ultimement, Beal n’a pas demandé d’échange et a subit son opération au poignet et mit fin à sa saison le 10 février, le jour de la date limite. »

Shams Charania, The Athletic

Dans l’éventualité où Miami arriverait à monter le sign-and-trade pour mettre la main sur Beal, l’arrière se joindrait à des vétérans comme Jimmy Butler, Bam Adebayo, Kyle Lowry où P.J. Tucker ayant déjà participé, voir pour certains remportés, une finale NBA. Beal a également joué pour l’université de Floride avant d’être repêché. Étant présentement positionné au premier rang de la conférence de l’Est à un bilan de 47-24 (trois matchs d’avance sur les Bucks deuxièmes), le Heat, en ce moment même, constitue un candidat tout à fait légitime pour toucher le trophée Larry O’Brien au mois de juin. En s’emparant de l’un des meilleurs joueurs à son poste la saison prochaine, les perspectives des Floridiens seraient pour le moins alléchantes.

Pour l’instant, les derniers bruits de couloirs indiqueraient que l’arrière ne change toujours pas son discours. Beal continue à renouveler son enthousiasme de continuer sa carrière à Washington. Malgré l’effondrement des résultats des Wizards après un début de saison tonitruant, le vétéran qui complète sa dixième saison dans la capitale demeure dans le projet de Tommy Sheppard avec des talents NBA confirmés tels Kyle Kuzma ou Kentavious Caldwell-Pope et de jeunes ayant du potentiel comme Daniel Gafford, Rui Hachimura et Corey Kispert. L’arrivée de Kristaps Porzingis à la date limite des transferts ouvre de nouvelles perspectives, dont celle d’associer un vrai bras droit au côté d’un des meilleurs guards du moment.

Bradley Beal aura moyenné 23,2 PTS, 4,7 REB et 6,6 AST cette saison. Lors des deux saisons précédentes, il tournait à plus de 30 PTS, 4 REB et 6 AST, finissant deuxième meilleur marqueur à chaque reprise. Cette saison, les Wizards sont onzième à l'Est avec un bilan de 30-40.

Partage

Par Philippe Bégin

Philippe est devenu chroniqueur pour AlleyOop360 en janvier 2022. Depuis son jeune âge, le basket a forgé son identité et maintenant, il souhaite laisser son propre impact sur le monde de la balle orange en partageant sa passion avec tous ceux qu’il rencontre.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram