NBA : 13 statistiques hallucinantes

Publié le 15 avril 2022 par Liam Houde

Un ami vous a-t-il déjà partagé une statistique ou un fait divers sur une ligue sportive qui semblait trop ridicule pour être vrai, seulement pour qu'une vérification rapide sur l'internet ne la confirmer? Avec les faits suivants, ajoutez vous aussi des munitions à votre arsenal de stats loufoques à sortir la prochaine fois que vous serez assis avec des amis ou de la famille devant un match de basketball de la NBA.

LeBron et l'impossible 27/7/7

En 19 saisons chez les professionnels, LeBron James maintient d'excellentes moyennes de statistiques traditionnelles, soit de 27.1 PTS, 7.5 REB et 7.4 AST par rencontre. Pourtant, après 1 366 joutes de saison régulière sous sa ceinture, le King n'a jamais publié de match à exactement 27 points, 7 rebonds et 7 passes décisives.

Heures supplémentaires

Avec une moyenne en carrière de 45.8 minutes jouées par soir, Wilt Chamberlain a mené le circuit lors de neuf campagnes différentes au chapitre des minutes par match. Sa saison la plus remarquable à ce niveau était sans doute en 1961-1962 lorsque le gaillard de plus de 7 pieds enregistrait 48.5 minutes en moyenne. Oui, les matchs duraient également 48 minutes totales, séparées en quatre quart-temps de 12 minutes, à l'époque…

Le véritable MVP des finales

Kawhi Leonard n'a inscrit qu'un seul triple-double à travers sa carrière longue de 10 ans. Ce qui veut dire que le Klaw a donc plus de trophées de MVP des finales chez lui que de triple-doubles à son dossier. De plus, le Canadien Andrew Wiggins est parvenu à récolter plus de points totaux (11 519) en sept calendriers réguliers que Kawhi en 10 ans (11 085).

Un impact bidirectionnel

Le pivot Rudy Gobert est d'abord reconnu comme l'un des meilleurs défenseurs de sa génération – comme en témoignent ses trois titres de Joueur défensif par excellence –, mais son impact offensif n'est pas négligeable non plus. Saviez-vous que le Français, en carrière, affiche la meilleure cote offensive de l'histoire de la NBA, à 127.4 (minimum de 10 000 minutes totales) ?

Tireurs d'élite

Curieusement, le sommet de tirs à 3 points réussis en une partie est identique sur la fiche de Kevin Durant et celle de Draymond Green. Les deux ex-coéquipiers n'ont jamais dépassé la barre des huit tirs extérieurs en une soirée.

La conférence Ouest méconnaissable

Au terme de la saison régulière 2021-2022 de la NBA, les Lakers de Los Angeles et les Spurs de San Antonio ont tous deux raté les séries éliminatoires; ce n'était pas arrivé que les deux franchises historiques s'absentent des playoffs depuis 1976, lorsque la NBA et la ABA ont fusionné.

Bonus – Quelques records qui ne seront possiblement jamais brisés :

  • Wilt Chamberlain : 100 points en un match
  • Rasheed Wallace : 41 fautes techniques en une saison
  • Bill Russell : 11 bagues de championnats
  • A.C. Green : 1 192 matchs joués consécutifs sans absence
  • Walt Bellamy : 88 matchs joués en une saison
  • Pistons de Detroit (2003-2004) : limiter cinq adversaires consécutifs à moins de 70 points
  • John Stockton : 15 806 passes décisives en carrière

Sources : StatMuse, basketball-reference, NBA.com/Stats

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram