NCAA : Keeshawn Barthélémy aide les Buffaloes à surprendre Bennedict Mathurin et les Wildcats

Publié le 27 février 2022 par Félix Forget

Ça fait maintenant quelques années que la NCAA regorge de beaux talents issus du Québec au niveau du basketball. Après avoir vu Luguentz Dort faire sa marque tout récemment dans le circuit collégial américain, des jeunes comme Bennedict Mathurin et Keeshawn Barthélémy suivent ses traces dans le but d'atteindre la NBA sous peu. Hier, justement, ces deux Québécois s'affrontaient dans un duel que la troupe de Mathurin aurait dû aisément gagner. Et pourtant…

Dans les faits, on parlait d'un duel inégal sur papier. Les Wildcats de l'université de l'Arizona, formation dans laquelle Mathurin évolue, étaient classés au deuxième rang à travers la NCAA. De leur côté, les Buffaloes de l'université du Colorado, où joue Barthélémy, n'étaient même pas dans le top 25. Un match inégal sur papier, donc.

À la demie, il y avait matière à croire que la logique serait respectée. Les Wildcats avaient l'avance 37-32, notamment grâce aux 12 points de Mathurin dans la première moitié de match.

Et grâce à son jeu défensif, aussi.

Néanmoins, les Buffaloes n'avaient pas dit leur dernier mot. Les 15 dernières minutes de la rencontre ont été dominées par Barthélémy et ses coéquipiers, qui ont notamment réduit Mathurin au silence au niveau des points. Aucun point en deuxième demie pour celui qui est pressenti comme un potentiel choix de loterie au prochain encan NBA.

Barthélémy s'est d'ailleurs offert en spectacle, lui qui a inscrit 15 points en sortie de banc. C'est toutefois un bel effort de groupe de la part des Buffaloes qui leur a permis d'infliger une réelle correction aux favoris.

Une performance historique dans l'histoire des Buffaloes (c'était la première fois de leur histoire qu'ils battaient une équipe dans le top 2 de la NCAA) qui a permis aux partisans d'envahir le terrain après le coup de sifflet final.

Bref, un beau duel en deux temps pour les deux jeunes Québécois, et une rare mauvaise sortie de la troupe de Mathurin. Avec seulement une poignée de matchs à disputer avant le March Madness, c'était toutefois le bon moment pour sortir la contre-performance du système.

Partage

Par Félix Forget

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram