Nikola Jokic remporte son duel avec Joel Embiid

Publié le 15 mars 2022 par Liam Houde

La rencontre au sommet entre Nikola Jokic et Joel Embiid n'a peut-être pas été le choc des titans auquel les partisans s'attendaient, mais le duel a donné lieu à de bons résultats et un bon degré de divertissement, tout de même. Le MVP en titre l'a finalement remporté face à son rival, au compte de 114-110, mais Embiid s'est démarqué davantage dans la colonne des paniers.

Nikola Jokic s'est sauvé du Wells Fargo Center avec le gain et des récoltes de 22 points (50% FG), 13 rebonds, 8 mentions d'aide, 2 interceptions et 2 blocs. Il s'est levé comme le meilleur marqueur des siens, mais les Nuggets n'ont pas eu besoin de bien plus que 22 points de sa part pour ajouter cette victoire collective à leur fiche (41-28).

Will Barton, qui obtenait à nouveau le statut de shooting guard titulaire lundi, s'illustrait de 20 points et trois tirs extérieurs réussis sur six essais. Or, le véritable Robin du Batman qu'est Jokic (ou la Harley Quinn du Joker?) dans la joute était Bones Hyland qui contribuait de 21 points, 4 rebonds et 2 passes décisives.

La recrue a pris feu au troisième quart afin de planter quelques tirs à 3 points consécutifs dans le visage de ses adversaires. Il a terminé sa soirée au boulot avec quatre bombes du centre-ville, en neuf tentatives, ainsi qu'un différentiel de +16, le meilleur de son équipe.

Tandis que Denver réussissait 53% de ses 82 tirs totaux dans la joute, les 76ers de Philadelphie ne frappaient le mille qu'à 42% de leurs 84 lancers. Les Nuggets ont également remporté le combat des points en transition, 29 à 11 – grâce à une multitude de passes exceptionnelles de Jokic –, ce qui a certainement fait pencher la balance.

Pour sa part, Joel Embiid a enregistré 34 points, 9 rebonds, 4 assistances, 1 vol de ballon et 2 contres. À ces statistiques se sont mélangés cinq revirements, une production de 9/10 à la ligne de lancers francs et un rendement de 55% du terrain (FG%).

Question d'épauler JoJo, James Harden y est allé de 24 points, 9 rebonds et 11 passes décisives dans le revers, en accumulant quant à lui 11 lancers francs en 12 essais. Sa production n'a donné comme résultat final qu'une cote de +2.

C'était plutôt Matisse Thybulle qui s'en sortait avec le meilleur différentiel de points chez les Sixers, en 26 minutes de jeu. Grâce à son apport bidirectionnel, Thybulle présentait une cote de +16, hier soir. L'ailier aux aptitudes défensives hors de ce monde noircissait la feuille de match de 9 points, 5 rebonds, 3 passes, 6 interceptions (égalant un sommet personnel) et 2 contres.

Parmi ces deux blocs, Matisse est d'ailleurs apparu de nulle part pour ce contre ridicule à l'endroit du MVP. Thybulle semblait se trouver partout défensivement pour Philly.

Les deux meilleurs centres de la NBA n'ont pas rougi devant le défi que chacun posait à l'autre; ils ont donné tout un spectacle, même si Karl-Anthony Towns leur a volé la vedette seulement quelques heures après. Avant de croiser le fer pour la première occasion depuis 2019 – dans le plus grand des respects –, les deux gaillards avaient même des fleurs à se lancer, l'un à l'autre.

Il s'agit d'une belle rivalité saine entre le Serbe et le Camerounais, qui met de l'avant le basketball international.

À lire :

https://alleyoop360.com/2022/03/15/karl-anthony-towns-marque-60-points-transporte-les-timberwolves/
https://alleyoop360.com/2022/03/15/les-raptors-battent-aisement-les-lakers-sur-la-route/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 15
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram