Nouvel épisode de la rivalité Westbrook-Beverley

Publié le 17 mars 2022 par Liam Houde

Une autre défaite humiliante pour les Lakers de Los Angeles mercredi signifiait une autre performance à oublier de Russell Westbrook, qui s'est mesuré à son ennemi juré Patrick Beverley. Cette fois, c'est Pat Bev qui s'en est sorti victorieux. Lisez plus bas les détails du duel entre Westbrook et Beverley, et les prouesses des Timberwolves.

À nouveau, le Minnesota a prouvé que personne n'a vraiment peur de cette édition des Lakers en 2021-2022. Karl-Anthony Towns et compagnie n'ont fait qu'une bouchée des visiteurs du Target Center par la marque de 124-104. Russell Westbrook et Patrick Beverley ne pouvaient d'ailleurs pas manquer cette chance de s'échanger quelques mots doux, pour ensuite faire partie d'une courte prise de becs, eux qui ont un long passé à titre de rivaux.

LeBron James a lui aussi été victime du trash talk de Pat Bev, suivant cette même séquence :

Le point guard à la (très) forte personnalité a également communiqué au banc des Lakers son opinion sur leur meneur de jeu : « Il est trash (poubelle) » a-t-il dit en se pinçant le nez.

En réponse à ces démonstrations de Beverley dans la victoire, Russ a ensuite partagé ses sentiments face au Minnesota en conférence d'après-match.

« Leur trash talking ne me dérange pas. Personne là-bas (chez les Timberwolves) n'a fait quoique ce soit dans cette ligue. »

Russell Westbrook

Visiblement, le joueur des Wolves a ensuite voulu apporter cette affaire jusqu'à l'extérieur du terrain, lorsqu'il a répondu aux commentaires de son homologue par le biais de son compte Twitter.

« Les séries éliminatoires à chaque année. Deux finales de conférence de l'Ouest avec deux équipes différentes. Stats individuelles ou stats d'équipe? Je croyais que c'était un sport d'équipe?? » – Patrick Beverley, via Twitter

N'ayant pas peur de jeter de l'huile sur le feu, l'intense joueur de 33 ans a défendu sa parole par ses actions, connaissant même l'un de ses meilleurs matchs individuels de la saison. En parlant de « stats », Beverley a enregistré 18 points, 6 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception, 3 contres et deux tirs à 3 points dans la joute, marquant plus de points que Westbrook pour la toute première fois depuis leur premier duel à vie.

KAT menait encore l'assaut des siens en ajoutant 30 points et 8 rebonds au tableau, alors que Anthony Edwards se levait comme le deuxième meilleur pointeur de sa troupe grâce à 27 points, qu'il combinait à 6 rebonds, 4 passes et 2 vols. Les T-Wolves ont collectivement frappé le mille à 17 reprises du centre-ville.

Pour sa part, le Brodie perdait son combat contre Pat Bev en n'inscrivant que 15 points, 4 rebonds, 5 aides et 2 interceptions en 35 minutes de jeu. Ne réussissant qu'une seule de ses tentatives depuis la ligne de 3 points, Russ n'a d'ailleurs touché aucune cible à l'occasion d'un de ses lancers extérieurs du coin.

Towns s'est amusé sur cet air ball, en demandant même qu'on « ferme les fenêtres » …

James a mieux fait pour le Mauve et Or dans le revers, mais sa production de 19 points, 5 rebonds, 4 mentions d'aide et 2 blocs est arrivée en vain. Cette formation qui n'a pas remporté de match depuis la fin de semaine du Match des étoiles – sauf lorsque LeBron enregistre au moins 50 points – est en pleine dégringolade. Les Lakers pointent au huitième rang de l'Ouest avec un dossier de 29-40, à seulement un match de perdre sa place aux mains des Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

C'est tout le cas contraire pour les Wolves depuis le All-Star Break; on y gagne 10 de nos 12 sorties, ce qui est devenu la meilleure fiche depuis lors. À travers cette fenêtre, les hommes de Chris Finch sont troisièmes au chapitre de l'offensive et deuxièmes pour la défensive, selon StatMuse. Ils figurent actuellement au septième échelon de leur classement (41-30) avec un coussin confortable entre eux et les Clippers de Los Angeles (36-36) derrière avec un écart de 5.5 matchs.

https://alleyoop360.com/2022/03/17/spencer-dinwiddie-nouvelle-arme-secrete-des-mavericks/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 15
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram