Parlons de Caitlin Clark, cette prochaine sensation de la WNBA

Publié le 01 mars 2022 par William Thériault

Si je vous parlais d'un athlète qui marque près de 30 points par match dans la NCAA tout en frôlant le triple-double de moyenne, vous voudriez absolument connaître son identité. Et vous auriez tendance à penser qu'on parle du prochain choix numéro 1 au repêchage de la NBA.

Cette personne, c'est plutôt Caitlin Clark, une garde de 6 pieds qui enflamme la première division féminine aux États-Unis. Âgée de 20 ans, cette sophomore de l'université de l'Iowa est véritablement une sensation en devenir pour le basketball féminin. À son plus récent match, contre le Michigan, la jeune femme a livré une prestation spectaculaire de 38 points, 11 passes et 6 rebonds.

Et ce n'est absolument pas un événement singulier. La native de l'Iowa prend clairement sa place comme première espoir de la nation à son université locale, à raison de moyennes dignes d'un jeu vidéo. À la fois meilleure marqueuse et meilleure passeuse de la NCAA féminine, Clark présente un rendement de 27.5 PTS, 7.9 REB et 8.3 AST en 27 parties.

« Parfois, je joue trop vite, dans un sens. Je pense que je peux presque voir le jeu avec un pas d'avance, et c'est ce qui me distingue et qui m'aide vraiment à me positionner sur le parquet puis savoir ce que je dois faire. »

- Caitlin Clark au New York Times après un match de 32 points, dimanche

Pour plusieurs, elle est une joueuse potentiellement générationnelle. Alors que les Hawkeyes possèdent une fiche de 20-7, bonne pour le 21e rang au tableau des forces, Caitlin Clark sera en position de tenter une course vers le titre lors du prestigieux March Madness.

Elle ne risque pas de gagner, mais peut causer la surprise et vise certainement à dépasser la ronde des 16, tour durant lequel les filles d'Iowa se sont inclinées contre Connecticut et la joueuse de l'année en 2021, Paige Bueckers.

Pour le moment, cependant, Clark ne figure pas parmi les joueuses devant être repêchées au sommet du prochain encan de la WNBA. Elle ne s'est pas encore rendue éligible, mais pourrait toujours le devenir.

Son dossier reste à surveiller, puisque si elle décide de faire le saut chez les professionnelles, difficile de la voir sortir ailleurs qu'au premier rang.

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram