Place à la phase d'élimination de l'EuroBasket

Publié le 09 septembre 2022 par Liam Houde

La phase des groupes de l'édition 2022 de l'EuroBasket masculin est arrivée à terme jeudi le 8 septembre pour céder la place à l'étape d'éliminations. Qualifiées pour cette dernière portion du tournoi sont 16 nations européennes, prêtes à tout pour atteindre la finale de la compétition.

Voici le portrait complet du tournoi à venir :

Crédit : FIBA

Les huit premiers match-ups auront lieu cette fin de semaine, les 10 et 11 septembre, à l'EuroBasket Arena de Berlin, en Allemagne. Les hôtes de la ronde d'élimination seront d'ailleurs de la partie dès le premier jour, eux qui affronteront le Montenegro à 18h00, samedi. Ces derniers pourraient ensuite croiser le fer avec le vainqueur entre la Grèce et la République tchèque au second tour, à l'occasion des quarts de finale.

Également, l'Espagne et la Lituanie seront opposées l'une à l'autre plus bas dans le tableau, avec un gagnant qui aura la chance de se mesurer à celui du combat entre la Finlande et la Croatie. La Slovénie jouera contre la Belgique, avant de potentiellement croiser le fer avec l'Ukraine ou la Pologne.

Dans l'un des plus gros duels de première ronde, les Français devront affronter les Turcs, tandis que de l'autre côté ce cette section du bracket, la Serbie fera face à l'Italie.

Toutes ces rencontres seront évidemment à élimination unique, alors qu'on jouait précédemment pour une posture confortable dans nos groupes respectifs, en vue d'une qualification pour cette ronde des 16. Les pays qui n'ont malheureusement pas fait la coupure finale sont : Bulgarie, Géorgie, Bosnie-Herzégovine, Hongrie, Estonie, Grande-Bretagne, Israël et Pays-Bas.

Grâce à sa victoire 88-77 face aux Israéliens jeudi, la République tchèque et Tomas Satoransky sont devenus les derniers à obtenir leur billet pour la compétition ultime. À travers les rondes de qualification, quelques hommes se sont démarqués du lot pour leurs moyennes statistiques hors pair. Notamment, au chapitre des points par match, Giannis Antetokounmpo (29.5) de la Grèce et Luka Doncic (24.8) de la Slovénie ont mené la charge.

Satoransky est celui qui a le mieux fait au niveau des passes décisives avec 9.0 par soir et Aleksandar Vezenkov (Bulgarie) était le meilleur rebondeur, au son de 12.2 par match – Jonas Valanciunas (Lituanie) n'était pas bien loin derrière avec 11.4 rebonds. Sur ce plan, Nikola Jokic (10.5) de la Serbie et le Français Rudy Gobert (9.0) ont également bien fait, parmi le top 5.

La liste des plus importantes puissances du bracket actuel inclut la Grèce (5-0), la Serbie (5-0), les champions en titre de la Slovénie (4-1), l'Allemagne (4-1), l'Espagne (4-1), la Turquie (3-2) et la France (3-2).

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram