Première victoire en quatre sorties pour les Raptors

Publié le 23 janvier 2023 par Liam Houde

Les Raptors de Toronto (21-27) retrouvaient le chemin de la victoire dimanche grâce à une autre vaillante sortie de Fred VanVleet, face aux Knicks de New York (25-23). Résultat final : 125-116.

La séquence de trois revers consécutifs des Raptors arrivait donc à terme hier soir, après de bien décevantes défaites face aux Bucks (sans Giannis Antetokounmpo), aux Timberwolves (sans Karl-Anthony Towns et Rudy Gobert) et aux Celtics (sans Jayson Tatum).

La troupe de Nick Nurse n'a pas su prendre avantage des opportunités qui se sont présentées à elle la semaine dernière, préférant choisir le match contre l'équipe en pleine santé pour signer sa seule victoire depuis le 16 janvier...

Les Raps remportent alors conséquemment leur série de saison avec les Knicks, trois victoires à une.

Fred VanVleet était fort dimanche de 28 points, 2 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions, sur un rendement de 4/8 au périmètre, lui qui avait bénéficié d'un jour de repos la veille lorsque Boston était en ville; il souffrait alors de douleur aux côtes droites.

À travers les trois joutes précédant cette absence, le meneur de jeu des Raptors compensait pour une première moitié de campagne en dents de scie – généralement peu efficace – en étant cette fois le joueur le plus productif des siens. VanVleet mettait en moyenne 32.3 PTS, 5.0 REB, 8.3 AST et 1.3 STL par rencontre durant cette fenêtre, tout en y tirant le 3 points à 48% d'efficacité.

Or, contrairement aux résultats de dimanche contre New York, les efforts de Freddy donnaient peu souvent lieu à des gains pour l'équipe canadienne. Heureusement, il a plus adéquatement été épaulé hier par les réguliers des Raptors, lorsque six hommes ont récolté au moins 12 points.

Gary Trent Jr et Pascal Siakam s'annonçaient chacun de 24 points, en plus de 7 rebonds et 6 passes pour Spicy P; Scottie Barnes ajoutait 19 points, 7 rebonds, 6 passes et 2 contres au tableau; Precious Achiuwa se chargeait de 12 points, 11 rebonds et 2 interceptions, alors que le Montréalais Chris Boucher connaissait l'un de ses meilleurs matchs des dernières semaines, avec 14 points, 7 rebonds, 3 vols de ballon.

La contre-attaque des Knicks était menée principalement par le Canadien RJ Barrett et ses 30 points, 7 rebonds et 5 aides. Julius Randle poursuivait sur sa lancée de niveau All-Star en enregistrant 23 points, 19 rebonds et 8 assistances. Lui aussi digne du Match des étoiles cette année, le point guard Jalen Brunson se faisait cette fois légèrement plus discret avec ses récoltes de 21 points et 5 passes.

Au final, l'excellent apport des Raptors sur à peu près tous les plans, en plus de 15 triplés collectifs convertis à 44% d'efficacité, ainsi que le nombre limité de revirements, auront été les facteurs décisifs de la partie. New York a commis 16 revirements de ballon, alors que Toronto ne l'a fait que sept fois; ce qui a pu expliquer la priorité maximale de 17 points des locaux durant la joute.

Ces derniers ont toutefois eu bien peur au troisième engagement lorsque les Knickerbockers ont comblé ce retard pour reprendre une (courte) avance de 3 points. C'est toutefois par leur quatrième quart-temps que ces Raptors ont cloué le cercueil de l'adversaire, contrairement aux deux derniers matchs.

Lorsque les Raptors ne sont pas à l'image de leur 27e rang du palmarès des meilleures équipes du centre-ville, ou de leur 19e meilleure défensive du circuit, puis qu'elle prend soin du ballon comme c'était le cas à l'occasion de ce quatrième affrontement avec les Knicks, cette unité semble pouvoir rivaliser avec quiconque. Suffit de déployer de tels efforts avec davantage de constance...

Après son programme double à domicile, les Torontois profitent de quelques jours de repos et s'envoleront bientôt pour la Californie où les redoutables Kings de Sacramento les attendent en vue d'un combat le mercredi 25 janvier, avec un coup d'envoi de 22h00.

Les Raptors visiteront ensuite les Warriors, Trail Blazers, Suns, Jazz, Rockets et Grizzlies dans le cadre de leur plus long voyage sur la côte ouest de la saison; un vrai défi de taille qui se dresse à l'horizon pour cette franchise qui ne rencontre pas les attentes placées en elles.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram