Rien ne va plus à Charlotte

Publié le 28 février 2022 par Louis-Éric Masse

Après avoir subi une défaite crève-cœur hier soir contre les Pistons de Détroit, les Hornets ont désormais une fiche de 30 victoires et 32 défaites. C’est leur dixième revers en 12 parties et la menace d’être exclu des séries est de plus en plus grande.

Si la tendance se maintient, les Hornets (30-32), qui occupent le neuvième rang de l’Est, pourraient bien se faire sortir du portrait des séries par les Hawks (29-31) ou bien les Wizards (27-33). Ce serait une autre saison décevante pour Charlotte, eux qui comptent quand même sur beaucoup de joueurs de talent.

Il faut dire qu’historiquement, les Hornets ne sont pas la franchise la plus dominante de la NBA. La dernière fois que l’équipe a atteint la deuxième ronde des séries (2002), leur joueur vedette LaMelo Ball n’avait même pas un an et leur propriétaire, Michael Jordan, jouait encore dans la NBA. Pire, la dernière fois que l’équipe s’est rendue en troisième ronde remonte à… jamais.

Pourtant, bien que le club connaisse une saison moyenne, leurs statistiques collectives sont plutôt enviables :

  • Premiers en points par partie (114.2)
  • Troisièmes en passes décisives par partie (27.2)
  • Quatrièmes en interceptions par partie (8.7)
  • Quatrièmes en paniers par partie (42.3)
  • Cinquièmes en tirs de 3 points par partie (13.7)
  • Dixièmes en rebonds par partie (45.3)

Alors, qu’est qui cloche ? Le fait que les Hornets n’aient aucune victoire en sept prolongations cette saison pèse nécessairement dans la balance, mais il y a plus.

C’est la défense de Charlotte qui laisse à désirer :

  • 20e en points alloués dans la clé (47.7)
  • 22e au defensive rating (111.8)
  • 26e en points alloués lors des fast breaks (13.6)
  • 29e en pourcentage de rebonds défensifs (70.6)
  • 30e en points alloués lors des deuxièmes chances (15.0)

Avec de telles statistiques, il est évident qu’aucune équipe ne peut espérer avec un long parcours lors du bal printanier de la NBA. Comme disait Bear Bryant : « une bonne défense vous fait gagner des championnats ».

De plus en plus d’amateurs réclament le congédiement de l’entraineur-chef actuel, James Borrego. En poste depuis 2018, Borrego n’a pas connu beaucoup de succès et son heure est venue, selon les partisans du club. Voici brièvement l'historique de l'équipe avec Borrego à sa tête :

Saison 2018-19Neuvièmes (29-43)
Saison 2019-20Dixièmes (23-42)
Saison 2020-21Dixièmes (33-39)
Saison 2021-22*Neuvièmes (30-32)
* Saison en cours

L’équipe aura l’occasion de se reprendre ce soir, à l’étranger, contre les champions en titre, les Bucks de Milwaukee. Ça s'annonce difficile pour Charlotte puisque les Bucks occupent en ce moment le cinquième rang de l’Est avec une fiche de 36 victoires et 25 revers.

Partage

Par Louis-Éric Masse

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram