Russell Westbrook : ça va mal à Los Angeles

Publié le 20 janvier 2022 par William Thériault

Sur papier, les Lakers étaient considérés comme l'une des équipes à battre pour la saison 2021-2022. Après 45 matchs, toutefois, on ne peut plus affirmer la même chose. L'arrivée de Russell Westbrook, perçue comme un avantage presque injuste, se révèle plutôt être un cadeau empoisonné.

Mercredi soir, alors que les Lakers étaient en retard 101-94 contre les Pacers avec quatre minutes à faire à la partie, leur entraîneur-chef Frank Vogel a décidé de retirer Westbrook de la rencontre. L'ancien MVP n'avait réussi que cinq de ses 17 tirs de la soirée, en plus d'avoir failli à ses responsabilités défensives.

Selon Vogel, dont le poste est actuellement en péril, le joueur étoile ne méritait tout simplement pas sa place sur le terrain contre Indiana. Le shooting guard Malik Monk a été envoyé dans la mêlée à sa place.

« J'ai fait jouer les gars qui allaient, à mon avis, nous faire gagner le match. »

- Frank Vogel

Les Lakers ont fini par baisser pavillon de toute manière, mais ce n'est pas ce qui importe ici. La décision, même si elle était justifiée d'un point de vue basketball, n'a pas du tout plu à la haute direction des Lakers qui ne se sont pas gênés pour le faire savoir à leur entraîneur.

Le problème, c'est qu'en plus de risquer son poste à chaque partie, il doit maintenant trouver une balance entre satisfaire Russ et tenter de gagner. C'est gênant, et ça ne devrait pas être un vrai dilemme.

https://alleyoop360.com/2022/01/05/les-lakers-auraient-explore-la-possibilite-dechanger-russell-westbrook/

Carmelo Anthony, son coéquipier chez les Lakers, a vécu le même phénomène il y a quatre ans, au même âge que lui. Il a commencé à perdre son statut de joueur étoile, et reconnaît qu'on peut perdre ses repaires dans une telle situation.

« Je ne pense pas que ce soit personnel. C'est juste quelque chose à quoi il n'est pas habitué. Tu penserais que quelqu'un comme lui serait sur le terrain. Mais avec le rythme du match, il y a des occasions où d'autres gars ou moi-même n'ont pas été dans le match. »

- Carmelo Anthony

À Los Angeles, où son club tient le huitième rang dans l'Ouest (22-23), Westbrook ne se débrouille pas très bien. À prime abord, ses statistiques générales sont satisfaisantes, mais ses statistiques avancées ne mentent pas : il connaît la pire campagne de sa carrière depuis son année recrue.

Et pourtant, il continue à agir comme un joueur vedette. MVP de la NBA en 2017, il doit maintenant faire la transition : avec les Lakers, Westbrook n'est plus un joueur étoile.

Partage

Par William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.

Le sport, c'est son amour de jeunesse.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram