Sans ses étoiles, le Heat chute à Washington

Publié le 19 novembre 2022 par Maël Brunet

Décimé par les blessures, le Heat est passé proche de créer l'exploit à Washington. Limités à seulement sept, les hommes d'Erik Spoelstra ont offert une farouche résistance aux Wizards, mais se sont finalement inclinés d'un simple point en prolongation (107-106).

En l'absence des principaux cadres du Heat, une réaction était attendue de la part de Kyle Lowry. Critiqué pour ses performances décevantes depuis le début de la saison, le meneur a répondu de la meilleure des façons contre Washington en réalisant ce qui est peut-être son meilleur match depuis son arrivée en Floride.

Et il fallait bien ça pour combler les très nombreuses absences dans son équipe. Jimmy Butler, Bam Adebayo, Tyler Herro, Duncan Robinson, Gabe Vincent, Dewayne Dedmon et Victor Oladipo étaient tous forfaits.

Au final, cela ne laissait que sept joueurs disponibles à Erik Spoelstra pour disputer la rencontre, forçant ces derniers à jouer un nombre de minutes particulièrement élevé. Du haut de ses 36 ans, Lowry n'a quitté le parquet que deux minutes, en jouant par conséquent 51.

Un défi, mais pas un problème pour le vétéran qui en a profité pour inscrire 24 points, 15 mentions d'aide, 10 rebonds, 1 interception et 2 contres. Un triple-double donc, son 21e en carrière.

Sous son impulsion, le Heat s'est montré très combatif et était même largement devant à la mi-temps. Les Wizards accusaient un retard de 12 points (69-57) au moment de rentrer aux vestiaires.

Le trio de Washington a fini par prendre les choses en main pour remettre son équipe sur les rails. Bradley Beal termine la rencontre avec 27 points à 50% au tir dont 55.6% derrière l'arche et 8 mentions d'aide. Ses 10 unités dans le quatrième quart-temps auront permis aux Wizards de recoller au score.

Derrière lui, Kristaps Porzingis a inscrit 20 points, capté 17 rebonds, distribué 5 passes décisives et contré 2 tirs. Enfin, Kyle Kuzma s'est illustré de 21 points, 8 rebonds et 5 mentions d'aide, mais surtout d'un tir à 3-points en toute fin de quatrième quart pour envoyer les deux équipes en prolongation.

Au terme de cette ultime période placée sous le signe de la défense, puisque seulement 5 points y seront inscrits au total (3-2 en faveur de Washington), les Wizards remportent, non sans s'être fait surprendre, leur neuvième succès de la saison.

Partage

Par Maël Brunet

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram