Scottie Barnes : « J’ai toujours été un meneur de jeu »

Publié le 27 septembre 2022 par Dominic Gildener

La NBA est en constante évolution. La ligue est actuellement dans l’ère du positionless basketball. LeBron James ou encore Magic Johnson, si l’on remonte plus loin dans le temps, ont déjà brisé la norme dans le passé en occupant le poste de meneur de jeu malgré leur taille plus élevée que la majorité des joueurs évoluant à cette position. Plus récemment, on a vu Luka Doncic, Ben Simmons et Giannis Antetokounmpo (pour n’en nommer que quelques uns) aller dans cette même direction et casser le moule. Pendant sa saison recrue, Scottie Barnes a souvent géré le ballon du haut de ses 6 pieds 9 pouces. L’athlète de 21 ans a l’intention de le faire davantage cette année.

Récemment, les Raptors ont réjoui leurs fans sur Twitter lorsqu’ils ont partagé la liste de leur effectif pour la campagne à venir puisqu’ils ont identifié le numéro 4 comme guard/forward. Durant la journée des médias, le président de l’organisation, Masai Ujiri, a parlé de ce changement.

« Je ne sais pas à quel poste il joue », a partagé Ujiri. « Il joue simplement au basketball et il est un joueur incroyable. Il est l’un de ces joueurs du futur. »

L’entraîneur-chef de Toronto s’est aussi exprimé sur le sujet.

« Je l’ai entendu dire qu’il était un point guard sur son compte Instagram », a dit Nick Nurse. « J’ai l’intention de l’utiliser davantage pour amorcer notre offense. Il aime cette position, celle de meneur de jeu. Il aime que son nom y soit attaché. »

Le poste de meneur de jeu a toujours été naturel pour Scottie et il est prêt à y passer plus de temps dans le futur.

« J’ai toujours été un meneur de jeu », a révélé Barnes. « J’ai toutefois l’impression que je peux tout faire sur le terrain. Peu importe ce que c’est. Je peux jouer tous les postes, mais je me suis toujours considéré un point guard

Bien sûr, Fred VanVleet sera toujours le meneur principal de l’équipe. Il va cependant sans doute partager ses tâches de gestion de balle avec ses coéquipiers Barnes et Siakam. L’année dernière, le récipient du trophée de Recrue de l’année a accumulé une moyenne de 3.6 passes décisives par rencontre. Le 12 mars 2022, il a atteint un sommet en carrière avec 10 passes décisives dans une victoire des siens face aux Nuggets alors que FVV s’était absenté en raison d’une blessure. La preuve que le futur joueur étoile est prêt à assumer un rôle plus important au sein de l’offense des Raps.

Un championnat dans la mire

En parlant de ses ambitions, celui que l’on nomme Ya Boy sur les réseaux sociaux a mentionné qu’il souhaitait connaître le succès tout en faisant accroître le nombre de victoires de son club. Selon ses dires, son but ultime n’est nul autre que de remporter un championnat.

En ce qui concerne ses accomplissements individuels, le bonhomme désire éventuellement faire partie de l’une des équipes All-Defensive. De plus, il aimerait devenir un joueur étoile et faire partie de l'effectif représentant l’Est en février. De beaux objectifs pour le jeune homme au potentiel inestimable.

Partage

Par Dominic Gildener

Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram