Surprenante victoire des 36ers contre les Suns

Publié le 03 octobre 2022 par Émilio Constanza

Les activités de la NBA ont repris de plus belle cette semaine et les parties d'exhibitions internationales qui y ont contribué, alors que la NBA s'associe à nouveau à des ligues d'outremer en invitant certaines de leurs équipes. Le but : jouer dans des matchs amicaux de présaison. Ce lundi, les Suns de Phoenix ont eu l'honneur de recevoir l'une de ces équipes étrangères les 36ers d'Adélaïde, de la NBL australienne. Ces derniers ont volé la vedette en défaisant les Suns par la marque de 134 à 124.

Ce n'est pas nouvelle coutume de recevoir des formations de pays étrangers pour venir jouer au basketball aux États-Unis. Il s'agit d'une tradition datant des années 1970.

Ceux qui y participent ne sont pas non plus des basketteurs de bas fond. Bon nombre d'entre eux sont des anciens choix de repêchage en NBA ou encore même de futurs talents qui attendent l'âge adéquat afin de pouvoir évoluer en sol nord-américain.

En octobre 2016, un jeune Luka Doncic, alors âgé de 17 ans, s'est frotté le nez contre le puissant Thunder d'Oklahoma City des beaux jours. L'équipe du Réal Madrid de Doncic a d'ailleurs vaincu cette formation du Thunder, soit la dernière occasion de la sorte en présaison.

Un historique peu élogieux

Historiquement parlant, les équipes NBA n'ont pas à rougir de leurs feuilles de route. Étant la meilleure ligue de basketball au monde, de participer contre des adversaires d'outremer peut passer comme étant de la p'tite bière. Après tout, aucune équipe internationale n'a remporté de match préparatoire contre la NBA depuis 2016.

De vouloir sous-estimer ces formations et prendre la victoire pourrait cependant être un péché capital.

Les Suns de Phoenix, revenant d'une saison de 64-18, ont croisé le fer avec les 36ers qui ont terminé la campagne 2021-2022 avec 10 victoires contre 18 revers, bon pour la septième position dans une association de 10 organisations.

Le meilleur pointeur n'a été nul autre que Craig Randall II dans la rencontre d'hier. Ses 35 points sur 21 tirs ont permis à sa bande à surmonter ce défi de taille. Son coéquipier Robert Franks a aussi apporté une belle contribution offensive avec 32 points et 7 rebonds. Les 36ers ont terminé la rencontre en moyennant 55.4% d'efficacité au chapitre des tirs. Ce nombre s'élève à 55.8% aux 3 points. Une performance monstre pour les représentants de la NBL.

C'est Cameron Payne qui a mené la charge du côté de Phoenix avec ses 23 points sur 19 tentatives. Le cinq partant, constitué de Devin Booker, Chris Paul, Deandre Ayton, Mikal Bridges et Cameron Johnson, a été présent sur le parquet pendant 22 minutes. Bridges et Ayton ont chacun marqué 22 points dans la défaite. Devin Booker n'a marqué que 13 points sur huit lancers et Chris Paul a servi 12 passes décisives.

Au fait, cette défaite ne devrait pas un portrait de la saison à venir pour l'équipe de l'Arizona. Ce n'est que le début d'un marathon qui pourrait durer jusqu'en juin, s'ils s'y rendent à nouveau.

Partage

Par Émilio Constanza

Émilio est un passionné du journalisme. Fraîchement sorti du programme des arts, lettres et communications des médias au Collège Lionel-Groulx, il veut rassembler les deux choses qu'il aime le plus: journalisme et sport.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram