Tom Thibodeau ne voulait pas de Cam Reddish à New York

Publié le 07 février 2022 par Alexis Goulet

Il y a quelques semaines, Cam Reddish était échangé aux Knicks de New York en compagnie de Solomon Hill et d’un choix de deuxième tour en 2025. Les Hawks ont obtenu Kevin Knox et un choix protégé de premier tour en 2022. Jusqu’ici, tout est en ordre pour Reddish qui obtient un nouveau départ avec une équipe avec laquelle il souhaite obtenir un plus grand rôle. Le problème, c’est que ça ne semble pas être ce que Tom Thibodeau avait en tête pour le nouveau Knick, loin de là.

Depuis son arrivée dans la Grosse Pomme, Reddish n’a disputé que trois rencontres en sept opportunités, et il joue moins de sept minutes par soir. Jusqu’à présent, il a été cloué au banc à quatre reprises par Thibodeau. Irrité par sa situation à Atlanta, il se retrouve encore une fois dans une position délicate, surtout considérant le retour qu’ont obtenu les Hawks pour le peu de temps de jeu qui lui est offert.

Selon les informations de Marc Berman du New York Post, confirmées par Marc Stein, l’entraîneur n’était pas en accord avec l’option de réunir Reddish et son ancien coéquipier RJ Barrett, une décision qu’a tout de même prise Leon Rose le 15 janvier dernier.

Déçu par son temps de jeu dans son ancienne équipe, l’ancien de Duke avait demandé une transaction alors qu’il jouait un peu plus de 23 minutes par match. C’est plus de trois fois son temps de jeu actuel qui consiste à remplir un siège sur le banc ou bien à se trouver sur le terrain en fin de joute dans une situation où le match est peu serré.

La situation s’envenime avec Julius Randle

Le téléroman des Knicks ne s’arrête pas à la saga entre Thibodeau et Reddish. Julius Randle fait aussi couler beaucoup d’encre à New York. Dans la défaite de samedi soir face aux Lakers, Randle et un entraîneur vidéo de l’organisation ont été les principaux acteurs d’une querelle sur le banc. On peut voir Randle repousser le portable de l’entraîneur avant de s’approcher de Scott King et de finalement être séparé par d’autres membres de l’organisation.

Tom Thibodeau a d’ailleurs commenté la situation, qui ne sort pas de l'ordinaire selon lui dans ce milieu.

« C’est normal. Toutes les équipes le vivent. Ce sont des gens compétitifs qui se sont emportés dans le moment. Ils sont en bons termes. Ils ont une belle relation. »

Tom Thibodeau au sujet de la relation entre Julius Randle et Scott King

Le mois dernier, Randle avait également fait les manchettes pour avoir envoyé un pouce vers le bas aux partisans des Knicks, avant de s’excuser pour son geste le lendemain. 

Les disponibilités médias de la vedette des Knicks ont été limitées dans les dernières semaines, à un tel point que les Knicks ont été mis à l’amende (25 000$) par la NBA. Suite au match face aux Pelicans du 20 janvier dernier, Randle n’avait fait qu’une seule apparition devant les médias lors des neuf rencontres précédentes de l’équipe.

Partage

Par Alexis Goulet

Détenteur de la page Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop 360 lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à faire sa place dans le monde du sport, il est présentement étudiant au baccalauréat en journalisme de l'UQAM.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram