Un défi de taille à l'horizon pour Bennedict Mathurin

Publié le 06 octobre 2022 par Alexis Goulet

Après une entrée en matière réussie face aux Hornets de Charlotte à son premier match préparatoire dans la NBA, Bennedict Mathurin consolide déjà l’importance qu’il aura pour l’Indiana cette année. S’il peut espérer obtenir de bonnes minutes dans la rotation de Rick Carlisle dès l’amorce de la campagne, un défi de taille le guette à l’horizon. 

Même s’il n’a joué qu’une vingtaine de minutes, le Québécois s’est illustré offensivement en amassant 15 points ( 5/10 FG / 5/5 FT), bon pour le deuxième rang des marqueurs des Pacers derrière Aaron Nesmith et ses 16 points. 

L’Indiana n’a jamais été en danger dans cette rencontre, et l’état-major aura eu la chance de voir 16 joueurs différents en action. Mathurin est probablement celui qui a offert la meilleure prestation, une situation à double tranchant pour l’ancien des Wildcats de l’Université de l’Arizona. 

Confiant, Mathurin s’est amené au camp des Pacers avec un seul objectif en tête, compétitionner. À l’interne, c’est un exercice sain qui force les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, mais vu de l’extérieur, les prochaines semaines seront un défi de taille pour le Montréalais. 

Il va sans doute qu’il aura sa place dans l’alignement des Pacers. Le sixième choix au total du dernier encan de la NBA aura des minutes dans la rotation. Combien? 10? 15? 20? C’est Rick Carlisle qui possède cette réponse, mais je suis convaincu qu'il n'en a aucune idée pour le moment.

La compétition à l’interne sera féroce, surtout dans le backcourt. Buddy Hield est toujours au cœur des rumeurs de transaction à travers la ligue, mais il est un membre des Pacers à ce jour. Tyrese Haliburton, T. J. McConnell et Chris Duarte sont aussi des candidats qui voudront être le plus souvent sur le terrain. Dans le cas d’Haliburton, il devrait amorcer la saison comme partant, mais celui qui l'accompagnera reste toujours inconnu. C’est pour ce poste que tout ce beau monde est en compétition actuellement. 

Du haut de ses 6 pieds et 6 pouces, Mathurin offre le luxe à son entraîneur d’être utilisé au troisième poste lorsque la formation veut aligner un collectif plus petit et mobile, mais il peut aussi être une option viable au deuxième poste. Ce qui lui offre un avantage, c’est qu’il est plus polyvalent que la plupart des autres joueurs de l’effectif. Il s’adapte, chose qui n’est pas donnée à tout le monde au plus haut niveau. 

Il reste trois matchs préparatoires pour l’Indiana, dont deux contre les Knicks, pour que l’équipe se fasse une tête d’ici le lancement de leur saison. Les Pacers reçoivent les Wizards le 19 octobre prochain.

Partage

Par Alexis Goulet

Détenteur de la page Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop 360 lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à faire sa place dans le monde du sport, il est présentement étudiant au baccalauréat en journalisme de l'UQAM.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram