Un nouveau « Big Three » prend forme à Philadelphie

Publié le 03 mars 2022 par Liam Houde

James Harden et Joel Embiid, voilà une paire de joueurs de basketball qui n'a rien à envier à personne, lorsqu'elle fonctionne à plein régime. La puissance du binôme était attendue depuis la monstrueuse transaction impliquant Harden et Ben Simmons – personne n'est surpris de son efficacité –, mais on se réjouit à Philadelphie de voir les deux vedettes traduire leurs efforts collectifs en victoires si rapidement. À cette géniale production de James et Joel s'ajoutent également les performances remarquables de Tyrese Maxey, afin de former un Big Three quelque peu inattendu qui détruit tout sur son passage après trois sorties ensemble.

Certes, l'échantillon est toujours infime, mais la combinaison des trois hommes fait des ravages, s'alliant pour une moyenne collective de 84.7 points par match à leurs trois derniers, incluant cette victoire 123-108 à domicile face aux Knicks de New York, mercredi soir. Récoltant chacun 25 points ou plus, Harden, Embiid et Maxey donnaient hier un parfait aperçu de ce qui les a rendus si efficaces jusqu'ici.

D'abord, avant même de prendre le terrain, James Harden a été l'objet d'un chaleureux accueil de la part des partisans dévoués de la ville de l'amour fraternel; il y faisait sa première apparition à titre de porte-couleurs des 76ers.

Il n'a pas opté pour l'habit le plus subtil à son arrivée au Wells Fargo Arena, non plus.

Décisif comme meneur de jeu titulaire, James a enregistré 26 points, 9 rebonds et 9 mentions d'aide en faisant mouche à huit de ses 13 tentatives au tir (61.5%) et huit de ses 10 lancers francs. Après deux tirs extérieurs réussis, il ne lui reste maintenant plus que quatre tirs à 3 points ajoutés à son total de carrière avant de dépasser Reggie Miller pour devenir troisième de tous les temps à ce chapitre.

L'autre superstar du club s'est tâchée d'accumuler 27 points, 12 rebonds, 4 passes et 2 contres dans le gain. Embiid a converti 46.7% de ses tirs durant la soirée, en plus de connaître lui aussi plusieurs voyages à la ligne de charité, où il en a frappé 11 de 13. Maxey, partant comme shooting guard, a inscrit 25 points, 4 rebonds et 3 passes sur la feuille de match.

Ensemble, le trio a combiné ses efforts pour un différentiel de +53, en biais des 78 points totaux. Décidemment, il s'agit de la triade à battre dans la conférence de l'Est, en date d'aujourd'hui. New York, qui n'a enregistré que huit tirs à 3 points – contre 17 – sur un taux de réussite de 28%, n'était pas de taille mercredi.

Tout de même, RJ Barrett a bien fait dans les colonnes des points et des passes décisives, en ajoutant 30 et 7, respectivement. Mais outre son apport et celui de Julius Randle (24 points, 6 rebonds), personne ne s'est levé avec intention dans le match. Immanuel Quickley était le prochain meilleur marqueur du club avec 11 points.

Alors que les 76ers se hissent au troisième échelon du classement, les pauvres Knicks s'inclinaient pour une sixième occasion consécutive, glissant cette fois jusqu'au 12e rang, hors du tournoi de play-in. À travers leurs 10 derniers engagements, les hommes de Tom Thibodeau n'ont récolté qu'une victoire.

Somme toute, la soirée était à la fête en Pennsylvanie; même l'iconique rappeur de Philly Meek Mill et le « superfan » des Sixers étaient sur place.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram